Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles RÉCents

27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 19:01

Mardi 20 novembre et mercredi 21  novembre,  Shanghai.

A l’aéroport de Pudong mes amis chinois qui étaient  à Saint Emilion il y a peu de temps, m’attendaient malgré le retard de l’avion que j’ai pris à Hong Kong, China Eastern au service impeccable, comme d’ailleurs sur les vols effectués par Aeroflot pour aller à Hong Kong via Moscou.

 

Dans le parking de l’aéroport, beaucoup de belles, belles voitures, la Chine consomme et profiter du luxe n’est pas un péché. Mon logement mis à disposition par mon client importateur et l’hôtel Indigo, sur le Bund,  au bout du Bund actuel -  les travaux n’attendent pas : en sous sol par exemple, 5 étages creusés pour les parkings. L’hôtel style W, moderne, art contemporain. Direction un restaurant de classe, salon privé, bien sûr le « meilleur crabe de Chine », tout à fait délicieux. Repas en petit comité, nos 2 amis chinois et notre agent, une  danoise vivant à Barcelone. Le monde devient un petit village.

 

Le lendemain à midi, dégustation de quelques vins de la gamme de notre importateur avec une dizaine de journalistes et médias aux influences qui peuvent être considérables si l’on pense à mon histoire et à ce qu’avait pu réaliser en son temps Brutus au Japon, L’Express en France ou plus récemment les 5 pages réalisées sur Valandraud par le Wine Spectator. Y aura-t-il un média chinois capable de nous faire un focus sur notre cru ? Est-ce que le passage de Valandraud en 1er grand cru classé aura permis ce déclic ?

 

Les tirages des journaux font rêver : 2 millions, 200 000 exemplaires etc… Avec les journalistes vins, art de vivre, économiques, réunis par l’agence de communication de mon importateur, les représentants de média style dégustateur.com ou passion du vin, bien connu de ce média local, les collaborateurs parlent souvent Français et ont, déjà, une vraie connaissance des médias locaux et de ceux de nos pays. Dégustations et commentaires, présentation de Château Subilaux 2007, au rapport qualité-prix quasi imbattable à Bordeaux, ensuite, cuvée Constance et L’Amourette 2009  de Thunevin-Calvet, suivi des 3 de Valandraud 2004 et 2007, ainsi que Virginie de Valandraud 2007. Les vins se goûtaient tous de manière remarquable, le climat ? la climatisation ? L’ambiance ?

 

La soirée repas VIP avec 12 personnes dans le salon privé de l’hôtel Indigo au 3ème étage, vue sur le fleuve et la ville.

2010 0625

 

Du lourd, du très lourd, des amateurs qui boivent du bon, du très bon. Impressionnant Monsieur Philippe, l’incroyable talent de Michèle, mon interprète d’un soir, interprète de luxe français, amie d’Hervé Bizeul qui m’en avait parlé en me disant qu’elle était incontournable . En effet.

Repas de grande qualité avec recherche de l’harmonie avec les vins, début à 19 h, fin à minuit, c’est rare, personne ne voulait partir, c’est dire l’ambiance. Et, pour info, ça donnait près de 2 bouteilles par personne et tout le monde impeccable, et retour sans risque grâce aux chauffeurs.

Les vins, Valandraud blanc  2011 et 2010, Dentelles 2007 de Thunevin-Calvet, Virginie de Valandraud 2007 et ensuite Valandraud 2009, 2005, 2004 et 1997. Là encore les bouteilles étaient au top, évoluant tout le long de la soirée, et ouvertes à la façon RVF ,  à midi, sans décantation. Voilà un petit nombre de futurs visiteurs à Saint Emilion, de contacts de haut niveau, sommelière du Four Seasons bientôt en stage avec Eric Beaumard au George V, des Taïwanais qui avaient  déjà bu Valandraud 1991, 1992, 1994, un autre dont l’amour du vin était impressionnant. Quel pays !

Départ pour l’aéroport avec le train à grande vitesse (300 km/h), soit 7 minutes entre la gare et l’aéroport. Impressionnant.


 

 

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 16:40

Mardi 23 octobre avec 2 banquiers sympas, rapide repas à l’Envers du Décor, un bon plat , un café et une bouteille de Haut Mazeris 2003, le temps de dire bonjour à beaucoup de monde ( restaurant plein de clients habitués et pas mal de touristes). Hier, la ville était, avec ce soleil d’été, envahie de visiteurs de toutes nationalités. Travailler et habiter à Saint Emilion est un vrai privilège, une vraie chance.

Ensuite, rendez vous avec mes comptables et Madame la contrôleuse du fisc pour  avoir les conclusions de son travail réalisé depuis quelques mois. C’est en fait un audit d’état du travail de KPMG et des commissaires aux comptes, et c’est avec satisfaction pour nous que le résultat de  ce contrôle réalisé d’ailleurs quasiment tous les 3  ans, n’a pas décelé de problèmes, hormis  pour une régularisation de la taxe professionnelle. Donc, après l’URSSAF qui a contrôlé cette année aussi, nos bilans et mon entreprise sont bien plus audités que celui de mes banquiers !

Après, une journaliste pour une conversation a bâtons rompus : visite des vignes de Fongaban, Fleur Cardinale, Romanile et Gracia, nos chais, discussion sur l’écologie, le secteur  viticole, le classement, la biodiversité, la vilaine guêpe et le pauvre beau faisan lâché dans nos vignes, errant comme une âme en peine,  tel un pauvre poulet nourri au maïs transgénique et perdu dans cette nature sauvage. Direction le château  Siaurac toujours aussi beau où Aline Goldsmith  prenait la relève pour notre charmante journaliste.

Et vite vite à Valandraud avec les Decoster pour un repas avec nos amis brésiliens distributeurs de nos vins de Bordeaux. Bon repas préparé par notre ami Serge et les 2008/2009/2010 de Fleur Cardinale. Quel vin ce 2009 ! et quel potentiel pour le 2010 !

A propos de Fleur Cardinale, au 3ème jour de leur vendange, le rythme ralenti car, quoiqu’en pensent les médisants, les jaloux, les raisins mûrissent encore avec ces quelques jours d’été indien.

 

Mercredi, belle réception, organisée pour le baptême des cloches du Château Angélus, du beau monde, des artisans, les employés du crus, des architectes, des médias, les représentants de la politique locale et bien entendu quelques courtiers et négociants invités par la famille de ce beau château actuellement en un ambitieux chantier.  Spectacle, mise en scène, repas, tout ça se voit déjà  dans les medias (TF1 etc….). Ah oui, il y avait aussi de bons vins, champagne, Angélus 2006 et surtout ce 2000, quel vin, quelle réussite dans ce millésime, texture, douceur des tannins, longueur, la grande classe.

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 14:55

Direction Paris Montparnasse en TGV depuis Libourne, un rapide aller-retour pour aller rencontrer Dominique Dhyser et Mario Dussurget au bar à vins/ restaurant L’Ecluse Carnot.


J’y étais invité pour parler de leur entreprise, de la mienne, du travail déjà effectué ensemble et des perspectives.

Les réunions de travail avec de bons vins et un bon repas, ça rend les échanges plus cordiaux car même si les relations d’affaires sont bien présentes, les relations de confiance s’installent. C’est souvent la même chose d’ailleurs en Chine.


Bon, les bars à vins L’Ecluse devraient être sponsorisés par le CIVB . En effet, alors que l’on sait dire ubi et orbi que les Bordeaux ne sont pas présents sur les tables parisiennes, ces établissements ne proposent que des Bordeaux, avec un choix de vin au verre facturé simplement au prix de la bouteille divisé par 7.5 pour un verre de 10 cl.

Sûr que les vins servis ce jour là pour nous étaient ceux que je connaissais bien : Virginie de Valandraud blanc, La Dominique 2007. Il y a sur la carte Château  Fleur Cardinale, Domaine des Sabines, Bellevue de Tayac, Bel Air Ouÿ, Compassant…

Merci pour nous et tous les Bordeaux offerts.

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 13:25

Je participe à la diffusion de l'info reçue via le syndicat des Bordeaux ert Bordeaux Supérieur qui nous signale qu'un de nos collègues, basé  à Saint Sulpice de Pommiers, a été victime d'un vol de barriques toutes   neuves, dont voici le détail :

 

14 barriques bordelaises TARANSAUD 225 Litres marquées 2011, chauffe M. Elles portent les numéros 1243204-1243207-1243208-1243209-1243211-1243212-1243214-1243217-1243220-1243221-1243222-1243223.

Ces numéros sont gravés sur les douelles entre les deux cercles de bout.

Et

8 barriques bordelaises SAINT MARTIN 225 litres, marquées 2011. Le N° de la commande est le 11000726-1, il apparait sous 2011, de plus elles sont marquées T36M sous SAINT MARTIN.

 

Si elles croisent votre chemin....

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 15:49

Je n’ai pas pu aller à l’Assemblée Générale de l’Alliance des Crus Bourgeois, car occupé à recevoir Charles Traonouez et 8 étudiants chinois en stage à Malromé, pour une présentation de Valandraud et cie. Visite du chai « historique » de Saint Emilion, de celui de Saint Sulpice de Faleyrens et de celui de Valandraud à Saint Etienne de Lisse.

Explications des détails qui font la différence entre un travail grand cru et un travail normal, la somme des détails et les mêmes explications quand nous avons visité nos vignes de blanc et de rouge. L’occasion aussi de voir au chai de Valandraud notre gros nouveau Tribaie. C’est au prix d’investissements permanents que nous pourrons conserver notre place, voire l’améliorer !

J’ai pris plaisir à recevoir ce groupe, j’espère qu’eux aussi ont été satisfaits ?


Le soir, repas amical au Château de Pressac, invités par Dominique et Jean François Quenin, nos voisins de Château Valandraud. Il y avait aussi Florence et Dominique Decoster du Château Fleur Cardinale. A table, nous avons pu boire, après le champagne Thienot, un délicieux Château de Pressac 2004 et 2 vins de la rive gauche : mon Margaux  Chateau Bellevue de Tayac 2005 et le célèbre Château Palmer 2002. Il y avait également un Corton Charlemagne 2008 du Domaine Michel Jaillot.

Nous faisons un beau métier 

L’occasion de parler des vendanges à venir , de notre petit club Terre de Lisse qui a attiré l’attention de la profession grâce à ce beau terroir de Saint Etienne de Lisse où nos voisins communs et nous, commençons  à bien nous faire reconnaître : Rol Valentin, Faugères, Mangot, Fleur Cardinale, Pressac Valandraud… Chacun dans notre style, nous participons à  la notoriété de cette belle petite commune.

Partager cet article
Repost0
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 08:16

C’est le moment pour moi de me poser pleins de questions !

 

Me faudra-t-il après le classement revenir sur une distribution dîtes ‘’ de place’’ en conservant quelques rares exclusivités ou continuer la distribution directe en partenariat comme c’est déjà le cas avec quelques collègues négociants, la question sera posée à quelques courtiers et négociants bordelais ainsi qu’à mes clients. Les choix stratégiques à Bordeaux pour vendre mes vins sont devenus plus complexes à travers le temps par le fait que je suis également négociant, collègue et concurrent, difficile comme statut.

 

La grande question étant également quelles stratégies choisir, offensives, défensives? Agrandir les propriétés où les réduire? Accroître le négoce ou le diminuer ? Choisir l’autonomie à tout prix ou s’associer, avec qui et pourquoi  Voilà venu le temps de choisir des chemins bien différents

Partager cet article
Repost0
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 07:50

 

Le 16 septembre 2012,

Ban des vendanges à Saint-Emilion avec toute la journée des défilés de jurats, messe, repas et proclamation du haut du donjon de la Tour du Roy de ce fameux  ‘’ Alléluia Saint-Emilion’’.

Je suis sûr que cette Jurade sera très ‘’regardée’’ , le classement 2012 devrait être connu de Tous !

Les jurats à la tour du Roy


Partager cet article
Repost0
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 12:34

notre clos bad ds les ann 20

Partager cet article
Repost0
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 09:49

 

La chaîne est toujours ouverte ces temps-ci 

 

la chaine es trs ouverte ces tps ci


Partager cet article
Repost0
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 08:53

Le-Garage.jpg

Le mercredi, beau coup de monde pour goûter, visiter et acheter dans notre boutique éphémère, tenue par Florian 2ème et Florian  1ER.
Le lieu de vinification des premiers Valandraud dans le cœur de Saint-Emilion, juste à côté du restaurant le « Clos du Roy » se prête bien à la visite et ce mercredi après-midi j’ai eu l’occasion de raconter une partie de notre histoire : Murielle ex aide-soignante à l’hôpital de Libourne et moi l’ex employé de banque au crédit agricole de la Dordogne ; parmi les visiteurs des bretonnes , une employée dans la logistique et l’autre justement aide-soignante, le 2ème groupe les parents  lui dans l’électronique, maman infirmière et leur fils étudiant en ressources humaines, originaire de l’est de la lorraine, prés de Saint-Avold.
L’intérêt évident pour le vin et ceux qui le font de ces 5 personnes m’a fait comme on dit ‘’ chaud au cœur ‘’ et avec le beau temps actuel, nos belles origines tout cela en a fait une belle journée
Partager cet article
Repost0