Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 17:21

Un importateur –ami Münichois et son collaborateur sont venus  aujourd'hui pour goûter quelques vins à l’Essentiel dont Bad Boy 2011 et 2012, Château Vieux Poirier 2011 bio, Domaine des Sabines 2011, Clos du Beau Père 2011, Les Dentelles 2007, Virginie de Valandraud blanc 2011 et Bad Girl 2009.


Visite des vignes de Valandraud et du chai où se fait actuellement la mise en bouteille de Valandraud 2011 par nos employés. Dégustation du vin en train d’être mis en bouteille, à la cuve, ensuite, juste pour « sentir » un peu ce millésime 2013 ( ce sont des professionnels) dégustation avant malolactique, à la barrique : Virginie de Valandraud rouge 2013, presse de cabernet sauvignon, suivi d’une barrique de merlot de Valandraud – superbe, et en cuve dégustation d’un lot de notre 3ème vin, moins sexy en ce moment mais toute notre technique et notre énergie, ce bonnes barriques neuves et du temps sauront faire bon … Sinon déclassement, car même nos 3ème vins, vendus au prix de crus classés, doivent  être «  à la hauteur ».


Repas à la maison avec juste le fond d’une bouteille de notre nouveau bébé Bad Boy « Gold » millésime 2004 ouverte la veille, suivi,  avec toasts de truffes puis  aloyau et pommes de terre rissolées,  par un sublime Trotanoy 2005. Un dessert habituel : le gâteau basque de chez Lopez, et café.

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 17:10

Bis, car après un désir d’UGC Sud de France, mon implication pour la 1ère fois (me semble-t-il) dans un film de cinéma qui est sorti le 22 janvier en France « Le jeu de la vérité », où Valandraud 2009 se trouve être utile  au scénario, j’ai eu le plaisir de voir ce bon film avec des acteur épatants et je suis aujourd’hui tous les jours à regarder sur la page Facebook du film tout ce qui se dit, se fait et je lis et regarde tout le travail nécessaire d’après tournage : l’après vente réalisé par les 4 acteurs qui, c’est le moins que l’on puisse dire, mouillent leur chemises.

J’y fait un parallèle avec notre métier, c’est pas le tout d’accoucher d’un vin, puisse-t-il être Valandraud 1er, encore faut-il faire le service avant et après vente. Il n’est un secret pour personne dans le microcosme du vin, pour savoir cela, les réussites de Lynch Bages, Haut Marabuzet,  Figeac , Angélus et beaucoup de crus reconnus aujourd’hui doivent au travail de leurs responsables une grosse partie de leur notoriété, avec la qualité du vin bien entendu.


Donc, le sujet de l’influence. Est ce que j’ai via mon blog, twitter et autre Facebook,  influencé mes « amis » pour aller voir ce film en salle, sachant que dans quelques mois il sera diffusé sans doute sur Canal +, M6, voire TF1 ?

Combien sur les 5000/10000 personnes touchées par mes commentaires et « tweets » sont Français et combien ont déjà vu le film ? A ce jour j’ai seulement 3  amis qui m’ont écrit ou parlé, de manière très très positive du film. Alors voilà, 3  personne ? Dure réalité !

Combien de médias, télévisions, radios, presse, internet, blogs ont ou vont encore parler du film ? ça fait des millions de Français concernés par une information, combien de spectateurs feront le déplacement et comment faire le point de l’impact de ces médias par rapport au bon « bouche à oreille », le top du top pour ce qui est de l’influence.

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 13:55

Présent dans beaucoup, beaucoup d’émissions à la télévision française, reportages, quelques  télés étrangères mais pas d’apparition au cinéma, sauf dans le célèbre et polémique film Mondovino, sélectionné au Festival de Cannes et film engagé, voire enragé, critique de la mondialisation du vin, anti Rolland-Parker où, paradoxalement dans les rôles de méchants Valandraud et moi ne nous en sortons pas si mal, et, en tout cas, un film qui a beaucoup fait parler de lui et du vin. Ce qui est bien.


Sur les écrans français dès le 22 janvier, le film « Le Jeu de la Vérité » avec des acteurs talentueux et célèbres

( Philippe Lellouche, Christian Vadim, David Brécourt et Vanessa Demouy) a comme cadre la cuisine/salle à manger  d’un des personnages et comme prétexte un repas d’amis qui font toutes les semaines ce qu’aiment faire les Français : boire, manger et parler. Parler d’amour, d’amitié en buvant du champagne Taittinger et du Château Valandraud 2009, car, en effet les personnages (et les acteurs) sont de vrais amateurs de vin. Merci aux amis qui ont eu l’idée d’inviter mon vin dans cette belle histoire. 

En tout cas Murielle et moi ayant vu le film à l’avant – première à Paris, nous avons, comme toute la salle, fait une standing ovation aux acteurs et à toute l’équipe du film.

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 16:23

Le Château Valandraud accompagne la sortie du film "Le Jeu de la vérité", adaptation de la pièce à succès

 

affiche.jpg
"Le jeu de la vérité" qui sortira en salles le 22 janvier 2014, mettra à l'honneur la prestigieuse cuvée 2009 du château Valandraud.

 

images-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 11:26

Comme tous les ans, repas et séance  de travail du Château Fleur Cardinale avec comme objectif de faire le point de l’année passée, de goûter  quelques millésimes et se remettre en cause pour essayer de faire encore mieux, recette qui a fait ses preuves jusque là !

Dans l’après midi, ce sera pour Murielle moi et Christophe, l’occasion de faire la même chose avec notre consultant terroir-vigne, l’ami Paul Marie Morillon.


Pendant ce temps, Xavier Serin me remplace à Giscours où est organisé par l’UGC une dégustation des Bordeaux 2011 des membres de l’UGC et quelques invités dont Valandraud, pour le négoce et les courtiers de la place de Bordeaux.

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 17:05

Bu pour Nouvel An à table , une série de champagnes à l’apéritif et à table avec un Ruinart Blanc de Blanc, toujours bon, un Comtes de Champagne Taittinger 2002, blanc de blanc là aussi, mais plus austère, et surtout un magnum de Pol Roger Réserve, parfait vin de gastronomie, une vraie découverte pour moi.

Peu de vin rouge, La Mondotte 2000 et une bouteille de Pomerol  Fayat-Thunevin 2006

 

Toujours l’angoisse du début d’année : que va-t-il se passer ? Y aura-t-il assez de boulot pour tous les employés de mon entreprise ? Serons- nous performants ? Y aura-t-il un grand ou bon millésime ? Les chantiers en cours seront-ils réalisés à la fin de l’année ? Les ventes, les achats, la promotion, les boutiques, notre activité hôtelière, Vinexpo Hong Kong, les primeurs, le classement de Saint Emilion, la fiscalité française, et surtout la santé des gens que j’aime sera-t-elle capable de résister au temps qui passe ?

En attendant, le mois de Janvier , vous allez le constater, sera pour Valandraud et mon entreprise, très actif et positif.

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 15:29

image002.jpg

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 14:12

Dans le « Supplément », émission de Canal + présentée par Maïtena Biraben, une reportage sur Michel Rolland intitulé « Le gourou du vin », avec des images de son laboratoire d’analyse, et dans quelques châteaux  de Saint Emilion dont Tour Saint Christophe et Figeac.


A la maison, de bons repas avec des amis et surtout un vin blanc de Bourgogne de grande classe, Domaine Marc Colin et fils, Chassagne Montrachet 2000, 1er cru les Caillerets, superbe bouteille offerte par un ami.


Parmi mes amis Facebook, Cécile fait de la place régulièrement pour faire rentrer des gens que je connais vraiment. Cette limite de 5000 contacts bloquée par Facebook complique la vie et la grande difficulté est de sortir des noms de cette liste, sachant qu’il me semble pas y avoir un truc du style celui-ci ne regarde jamais mes infos et est donc là par hasard !

 En tout cas, j’ai eu le plaisir et le privilège d’y faire rentrer Monsieur Tadayaki Yanagi, l’homme à qui Valandraud doit une grande partie de son succès au Japon, il avait inventé il y a plus de 15  ans l’espression « Cinderella Wine » pour définir Valandraud, merci Monsieur Tadayaki Yanagi.

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 16:55

Adrien Bacquey est venu à Saint Emilion pour promouvoir dans mon entreprise le champagne Bollinger, tâche pas si facile, car j’ai déjà des amis dans cette belle région de vin.

Les champagnes proposés dans mes magasins, mon négoce, sont souvent à destination des membres de ma société, de mes amis viticulteurs, des repas à la maison et un peu des clients et des touristes de passage chez nous.

Nous avons eu le privilège de goûter, de  boire la Grande Année rosé 2004 brut et tout le monde présent a été séduit par cette bouteille, donc la gamme Bollinger sera présente en 2014 dans notre boutique L’Essentiel.

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 17:51

Quelques propriétés amies, connues, sont vendues ou en passe de l’être, et ce, à des prix élevés si j’en crois radio-rumeurs.

Une  propriété avec un beau château, très beau, à Fronsac, serait l’opération la plus importante réalisée par un Chinois à Bordeaux. Les Français aussi sont sur les rangs pour acheter un château viticole, protection du patrimoine, fiscalité d’un outil de travail, possibilité probable de plus values, statut social, tout ceci avec, en plus, des facteurs irrationnels, coup de cœur et autres.

L’argent en banque, les monnaies – euro, dollar, etc – sont contestées par de nouvelles monnaies virtuelles, telle Bitcoin dont j’ai entendu parler pour la première fois en 2011, tout ça explique ceci ?

Partager cet article
Repost0