Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 17:01

Pommard Clos Blanc 1er cru d’Albert Grivault 2006 : bon nez, vin correct, trop léger pour moi, la malédiction du Bourgogne ?


Lezongars 2000, problème de bouchon

 

Clos des Moiselles 2008  Côtes de Bourg, assemblage de merlot, malbec et cabernet sauvignon. Belle présentation, bon vin. Et aussi son second vin le Bord Eaux 2009, 100% merlot, tout en fruit.

 

Saint Saturnin 2008  Médoc : voilà un vin étonnant, fait par un vieil ami, pied noir comme moi, et qui fait depuis longtemps du bon vin, très différent des autres. Mais cet homme n’aimerait pas faire comme les autres : Jancis Robinson a fait un grand article  sur le propriétaire le 13 novembre 2010. Un futur vin culte ?

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 16:30

Lu dans la belle revue The World of Fine Wine, une dégustation des 2006, signée Michael Schuster, Michel Bettane et Thierry Desseauve et de très beaux commentaires (en Anglais)  sur Valandraud et Virginie de Valandraud 2006 :

 

Château Valandraud 2006   -  17.5

MB : Great color ; intense and noble violet-like nose ; perfect ripeness, great length ; perhaps more Pomerol in character than St-Emilion ! Refined winemaking, seductive and complex –lovely. 17.5

TD : The same soft and mellow body as Virginie, but much longer and intense. Great hedonistic style, with a perfect balance and a long depth. 18

MS : Sweet, restrained nose; generous middleweight wine, fresh and tannic, a fine, long –term constitution; rich, ample, powerful, tannic; masses of  flavor within the firm tannin texture; long in ripe fruit, powerful in flavor, complex and complete, with excellent length. An aromatic  and a powerful expression of St-Emilion, needing at least 8-10 years. 2018-35. 17.5

 

Virginie de Valandraud – 15.5

MB : Great color, rich and intense body, tannin on the dry and heavy side but not overwhelming; excellent intensity but lacking the refinement of texture of the best. 16

TD : soft and mellow; charming but not enough intensity. 15

MS : Soft, sweet, vital, mature fruit on the nose; very nicely balanced, firmly dry, medium-full wine; fine, ripe, scented, minerally fruit of moderate complexity, a little wood dry. Needs time. 2014-20. 15.5

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 16:24

Miss Vicky Wine, Anne – Victoire ,  dont je disais qu’elle avait la « pêche » a pour mascotte un joli petit canard rose posé sur son épaule,  écrit avec humour et passion et a posté un article sur son blog hébergé par le site internet de L’Express, ce qui me fait me rappeler que ce journal avait fait paraitre un article de 4 pages sur notre histoire le 14 août 1997.

Le journaliste Georges Dupuy ne sait pas tout le bien qu’il nous avait fait à l’époque : la notoriété a explosé et nous avions vu arriver dans la semaine 3  équipes de télévision dont celle de TF1 pour un reportage de 3 minutes pour le 13 heures de JP Pernaut ! Ils avaient tous le magazine l’Express dans leur voiture…

Merci encore à ce journaliste toujours grand reporter à la rubrique économie.

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 12:11

Avec un peu de retard : Depuis le 23 novembre 2010, le meilleur sommelier d'Europe c’est Paolo Basso.  Bravo Paolo, c’est largement mérité !

 

La revue Vigneron, 3ème numéro, belle revue chic, peu de publicité, de belles photos, du texte, comment font-ils ?

 

Grains Nobles :

Vendanges en vert encore aujourd’hui, en tout cas lundi soir à la dégustation organisée par Grains Nobles, cette méthode étant contestée par certains amateurs qui répètent les propos de collègues vignerons avec des arguments simplistes, confondant une vigne à l’équilibre parfait grâce aux soins adaptés, avec une vigne jeune ou trop bien entretenue et qui fournirait trop de raisins et il faudrait  faire tout un article de fond pour expliquer comment faire  dans ces cas-là pour atteindre la perfection de leur vignes exemplaires, donnant ces vins fluides que je n’apprécie pas grâce à tous ces raisins conservés sur pieds . Savoir faire le vin, c’est pas humain, c’est Dieu qui commande !

 

Grains Nobles, encore :

Barrique Neuve : même commentaires et là aussi, si l’on n’aime pas les vins boisés, pourquoi en boire ? Surtout quand on sait que celui qui présente les vins (moi) affirme depuis longtemps son attachement à la bonne barrique neuve …

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 16:56

Club de dégustation créé par Michel Bettane et Bernard Burtschy, ce lieu situé 8  rue Boutebrie   75005 Paris, organise régulièrement des dégustations pour moins de 30 personnes.

 

Nous étions sur place avec Murielle pour faire goûter et commenter :

Blanc de Valandraud N° 1 & N°2   2007

Bad Boy 2007

Virginie de Valandraud  2007

Château Valandraud  2007

Clos Badon Thunevin 2007

Clos du Beau Père 2007

Domaine des Sabines 2007  

Château Bellevue de Tayac 2007

 Et également

Château Valandraud 1999

Clos Badon Thunevin 1999

 

Très bonne ambiance, lieu parfait pour ce genre d’exercice, quelques amis présents et le temps a passé très, trop, vite. Les vins se goûtaient très bien, c’était un bon jour et encore l’occasion de se faire de nouveaux amis dont Anne-Victoire qui a une pêche d’enfer.

 

A midi, repas au bistrot de Pierre Gagnaire, Gaya (44  rue du Bac, 75007), qualité au top pour notre goût, avec un Roc des Anges 2008 Segna de Cor. Vive le Roussillon.

 

 

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 15:08

C’est bien sûr l’un des tous 1ers crus de Saint Emilion mais c’est aussi depuis quelques temps une adresse de luxe pour qui recherche un appartement, une chambre d’hôtes, une adresse  où le mot privilège a un sens.

Saint Emilion et la Toscane, un air de famille qui offre  aujourd’hui des lieux où résider pour le travail ou les vacances.

Nous avons nous aussi une maison à louer, en attendant d’être capable de louer à la chambre.

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 12:15

 

Jodie Foster sera la présidente des César 2011.

Christian Dalbavie, si tu me lis .... Tu vois ce qu'il te reste à faire : renouveler l'intérêt de cette star pour notre Clos Badon !

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 16:20

La dernière dégustation du Grand Jury Européen organisée le 11 janvier 2011 au restaurant Laurent  a fait ressortir la très grande qualité des vins du Château Lascombes et Léoville Poyferré dans le millésime 2005, devant des crus 1855 bien plus chers, et en regardant attentivement les résultats de cette dégustation, je me dis qu’il faut peut être aussi regarder d’un peu plus prêt ce qui se passe au château Rauzan Gassies qui semble progresser à grands pas et qui est à un prix encore très correct si l’on tient compte d’une position de 2ème cru classé 1855 ! 

Comme toute dégustation du Grand Jury, il y aura des gens d’accord et des gens pas d’accord mais, en attendant, Lascombes réalise de sacrés vins depuis le 2001 et ça je le savais déjà,  quant à Léoville Poyferré, c’est déjà largement reconnu dans la profession.

 

Dans Terre de Vins N°9, un dossier « sélection Bettane et Desseauve » :

BAD BOY 2007 Bordeaux rouge   16/20

« Jean Luc Thunevin a développé une activité de négociant et de conseil pour de nombreuses propriétés. Spécialiste du vin de luxe, il ne cesse d’innover, et sa plus grande réussite est sans conteste ce bordeaux conçu comme un grand cru, un pari brillamment réussi. Plein, mûr, ambitieux, très équilibré et fruité, ce bordeaux de haut calibre qu’on peut garder un peu est un bad boy sacrément gentleman. »

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 11:57

On buvait déjà du vin il y a plus de 6000 ans en Arménie.

Voilà une nouvelle qu’il faut relayer en France à nos dirigeants, politiques adeptes du principe de précaution, signataires de la loi Evin datant de  20 ans, elle, et à mettre en concordance avec le classement au Patrimoine mondial de l’Unesco de la gastronomie française, art de vivre de la table avec nos vins.

Du vin, on en buvait déjà en Chine ou en France il y a plus de 2000 ans, mais là pour le coup, même les pharaons egyptiens sont battus de 1000 ans, c’est pas rien !


Pendant ce temps là , en 2011  à Saint Emilion, nos responsables syndicaux essayent de faire repartir le classement des vins de Saint Emilion en élaborant avec l’INAO un règlement compréhensible et acceptable par le plus grand nombre en  recherchant le but initial de tout classement : établir une hiérarchie. La dernière mouture me parait être proche du consensus, quelques ajustements  et cela devrait aller pour les meilleurs crus de Saint Emilion. De toute façon, suite dans les prochaines semaines.

 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 18:46

L’U.G.C. organise comme tous les ans des dégustations primeurs pour les importateurs, journalistes, professionnels les 4 avril (plus spécifiquement pour les journalistes), et les 5-6-7-8  pour tous les autres, professionnels et journalistes.

 

Comme tous les ans, les autres associations, les syndicats font de même.

Nous organiserons cette année encore l’un des festivals off chez nous, dans le cœur de Saint Emilion, au 3 à 7 rue Vergnaud, dans le chai « historique » de Château  Valandraud, dans notre maison et avec le vrai garage de Monsieur Simon pour garer les voitures de nos invités.

Seront présents tous nos vins, propriétés de Bordeaux et du Roussillon, les vins où je suis associés ou consultant, certains  vins que je distribue ainsi que des vins « icônes » qui me font l’honneur de rendre notre lieu attractif ! La liste sera dressée dans les prochaines semaines.


Pensez déjà vous inscrire : le millésime 2010 à Bordeaux est l’une des plus grande et belle surprise de mes 20  ans de vinification, alors…

Partager cet article
Repost0