Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles RÉCents

11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 18:40

Il y a déjà 5 ans, j’ai eu l’idée de proposer des dégustations primeurs avec de grands collègues négociants au Japon et ça fonctionne de mieux en mieux.

 

De retour donc d’une semaine passée à faire goûter les 2010 avec l’un de mes clients à Tokyo, à Osaka, à Hong Kong. Sans doute plus de 1000 personnes contactées, dégustations, séminaires, repas et à chaque fois une bonne réception des vins, même pour ceux dont c’était  la première rencontre avec des vins sortis de la barrique et en cours d’élevage.

Un plaisir pour moi de pouvoir goûter tranquillement les vins en situation et l’occasion de pouvoir échanger avec Delphine, responsable qualité au Château Lascombes qui a fait un 2010 remarquable, et aussi avec Monsieur  Jean Guillaume Prats du château Cos d’Estournel qui œuvre tant pour ce cru célèbre et qui, après le 2009  a réalisé un très grand  2010.

Les blancs se goûtent très bien et le château Guiraud, qui  était le seul représentant de Sauternes,  a eu bien du succès.


Parmi les nombreux repas, l’un était organisé par la Commanderie de Bordeaux à Tokyo, l’autre dans le restaurant de notre importateur à Osaka, avec une ambiance à chaque fois plus qu’amicale, et 3  repas à Hong Kong : le 1er à cépage, grande cuisine française, niveau 2  étoiles Michelin et une carte des vins pour séduire les plus blasés à des prix « négoce ». Un très beau repas à l’American Club Hong Kong qu’avec des chinois et encore une bouteille de Valandraud 2000 bouchonnée sur 4 –merci Amorim-, et pour finir  un repas au Pool House du Grand Hyatt de Hong Kong, lieu magique, là encore que des Chinois et du Valandraud 1998  qui se goûtait hyper bien avec à l’apéro ce champagne étonnant Armand de Brignac Gold NV que j’ai trouvé fort bon.


A chaque fois en tout cas les vins étaient servis dans de beaux verres, à la bonne température avec des sommeliers amoureux de leur métier.


Résultats du déplacement : beaucoup de monde rencontré, des ventes et de la promotion pour, en tout cas 2  vins qui me concernent (Sansonnet et Fleur Cardinale) qui se goûtaient très bien d’ailleurs, bien mieux qu’aux dégustations primeurs à Bordeaux : le voyage n’altère pas ces vins et c’est encore la preuve des qualités de Bordeaux.

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 14:11

Pour 5.90 euro, le n° 118 de l’Amateur de Bordeaux est une belle revue avec de beaux textes, des sujets différents et les commentaires de Bernard Burtschy sur les primeurs 2010, dont son coup de cœur pour Valandraud blanc.

 Ce beau commentaire  ne peut que nous donner envie de faire encore mieux :

« Si le vin rouge de Valandraud est très réussi dans ce millésime, le vin blanc sec à la robe pâle est plus secret. L’œuvre de Murielle Thunevin affiche un nez complexe qui dépasse, et de loin, la simplicité du sauvignon. La bouche débute avec une attaque dense.  Le milieu de bouche est serré, long, la finale impressionnante de complexité. Une petite merveille née sur la rive droite de la Gironde, autre belle surprise. »  16.5/20


Egalement dans ce numéro, un grand et beau reportage réalisé par Jean Moïse Baritberg sur Saint Emilion et ses carrières, grottes et église souterraine.

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 14:57

Vendanges en vert pour blancs et rouges

 

P1040665.JPG

P1040659.JPG

 

La veraison des cépages blancs nous annonce des vendanges vers le 15 août qui démarrera avec  les sauvignon gris, puis les sauvignon et les sémillons  fermeront la marche.

 

P1040668

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 14:56

Les notes du Wine Advocate ne concernent pas que Bordeaux, le dernier numéro paru a pour sujet, entre autres, l’Espagne avec notre Peter Sisseck qui a encore de gros scores : Amelia 2009  96-99, Flor de Pingus 2009  95-98 et Pingus 2009 97-100 !


Et il est également question du Roussillon (et du Languedoc) avec de bons scores et commentaires de la part de David Schildknecht qui privilégie les vins pas trop chers et sur la fraîcheur, mais qui n’est pas, lui (comme la Revue du Vin de France et son journaliste), allergique à nos vins. Ce qui ne l’empêche d’ailleurs pas d’aimer des vins très différents : modernes, classiques, anciens et jeunes.

A noter un beau 97  pour La Muntada de Gauby, et pour nos vins Thunevin-Calvet :

 

Constance (le moins cher de notre gamme, vendu 17 dollars aux USA) 2008 est noté 90, le  2009 noté 89 et le 2010 à 90-91 !

Dentelles 2008 a eu 92 et le 2009 89-90+, etc… 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 13:42

Avec les sorties des derniers crus célèbres en primeur, il ne faut pas oublier les 2009 ! S’il est certain que ce millésime 2009  a été vendu cher, il est aujourd’hui certain qu’il s’agit là, au moment des mises en bouteilles et des 1ères bouteilles goûtées, d’un sacrée grand millésime et le mot qui me vient à l’esprit est opulence.

 

De belles surprises même dans des vins vendus à 5  euros en boutique, alors pour ce qui est des grands crus connus, ça devrait le faire, comme disent les jeunes.

Goûté  juste après la mise en bouteille - ce que l’on ne doit jamais faire avec un client, journaliste, média -  quelques vins 2009  de chez moi, avec Jeff Leve, juste avant de manger. Ces 2009  étaient donc en plein choc de la mise en bouteille : Bad Boy 2009, riche et démonstratif, sera le meilleur depuis 2005. Bellevue de Tayac 2009, tout en finesse, un Margaux finesse moderne qui devrait plaire même à ceux qui n’aiment pas mes vins par principe ;)


 

Clos Badon Thunevin 2009, une bête à concours, une concentration énorme, alors que je n’ai jamais cherché à faire de ce cru plus qu’un bon vin style cru classé de qualité à Saint Emilion, et là nous sommes dans le style garage. Virginie de Valandraud 2009 dépasse le 2005  qui était pourtant d’un sacré niveau  (celui des meilleurs crus classés de Saint Emilion), équilibre et puissance, harmonie de merlot et de cabernet franc, il peut lui aussi plaire à ceux qui n’aiment pas mes vins.

Valandraud 2009 : y’a pas photo, si ce vin est vendu cher par nous, je crois qu’il sera difficile de se plaindre de ses qualités : complexe, opulent, long, fin et puissant, ce vin frôle la perfection. Il me tarde de le découvrir à l’aveugle d’ici 2- 3  mois avec quelques pointures bordelaises ou internationales. C’est sans doute la première fois que je ne doute pas de l’un de mes bébés, réalisé il est vrai par Murielle et notre équipe, Rémi, Christophe, nos employés et avec l’aide de nos 2 consultants Jean-Philippe pour le chai et Paul-Marie pour les vignes.

 

Bu à table : Pape Clément Blanc 2006 très bon  et à l’aveugle, trouvé  par un Jeff en forme : la couleur, l’appellation, le millésime et le style de sol et la catégorie, il s’agissait de Beauséjour Duffau Lagarrosse 2005  qui était vraiment une bien belle bouteille, et à un prix très doux à l’époque….

 

Partager cet article
Repost0
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 16:16

Les  primeurs continuent... difficile de rester zen et donc, après avoir écrit quelques commentaires désabusés sur mon métier de négociant et les avoir mis à la poubelle, je préfère  vous envoyer lire les beaux commentaires d’Hervé Bizeul sur le château Cheval Blanc et son nouveau chai, photos à l’appui.

Partager cet article
Repost0
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 18:24

Notre Vinexpo s’est plutôt bien passé, de nouveaux futurs clients dans des pays où nous n’étions pas présents : Laos, Bulgarie, Roumanie par exemple, et c’est aussi quelques commandes dont une importante, donc plutôt satisfait.

Un salon avec cette année sans doute moins de touristes et plus professionnel grâce à un contrôle plus sévères des invitations.

Le hall 3 a un intérêt : une climatisation qui fonctionne bien. Côté négatif : dommage qu’il n’y ait pas une boulangerie Paul ou similaire pour offrir des sandwiches corrects !

Le soir, quelques repas à la maison avec certains de nos clients, l’occasion de bien manger et de boire bon 


La campagne primeur n’étant pas finie, l’attention est focalisée sur les bons prix (si, si ils existent), ceux tout simplement trop éloignés des attentes des clients ne font tout simplement pas recette.

Partager cet article
Repost0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 16:08

DSCN1419

DSCN1415

Partager cet article
Repost0
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 09:00

 

DSCN1412

 

Nous vous attendons dans le hall 3, stand W 359

Partager cet article
Repost0
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 13:38

2 vins présentés, 2  vins sélectionnés :

THUNEVIN CALVET  CONSTANCE 2008

BAD BOY 2008

 

 

Merci M6 !

Partager cet article
Repost0