Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 15:54

Weekend bien rempli avec vendredi un 2ème déplacement à Blasimon pour voir une jolie propriété viticole commencer ses vendanges avec ses nouveaux propriétaires chinois, un repas à la maison avec Louis Havaux, Belge bien connu ici, une fois, à Saint Emilion, journaliste, vino, megavino, Grand Jury Européen, Mondial du Vin et FIJEV, et sans doute plein d’autres activités dont celle d’être Chancelier à la Jurade de Saint Emilion.

Samedi matin, visite d’un groupe de professionnels du vin russes, très sympa.


La Jurade justement a beaucoup travaillé ce samedi soir avec un défilé dans la ville pour la journée du patrimoine et avant le beau feu d’artifice. Plein de monde dans les rues, 10 000 personnes selon la police  et 25 000 selon les organisateurs ! Blague à part, un bel évènement populaire.


Le lendemain, grande messe à la Collégiale, pleine de monde pour l’occasion de voir cette Jurade et ces nouveaux ambassadeurs dont le célèbre tennisman Henri Leconte, et d’entendre el ténor Joseph Calleja, quelle voix ! Ensuite, défilé dans les rues et réception dans le cadre prestigieux de la Monolithe.

Nous avions un photographe, Jon Wyand, à la maison donc je n’étais pas au repas officiel ( 400 personnes) mais j’ai été présent au défilé vers la Tour du Roi pour le célèbre ban des vendanges.

Le soir, repas à la maison avec des amis.

Pendant ce temps-là, les vendanges ont continué ce samedi et ce dimanche : certaines parcelles sont mûres et ne peuvent plus attendre !

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 14:00

Acheté à la librairie de Saint Emilion, le guide Quarin des vins de Bordeaux, édité chez Solar. Gros bouquin de  800 pages, un gros travail, des notes, des prix, des classements, des avis sur 329  vins de Bordeaux.

J’ai commencé à lire ce qui me concerne, c’est pas mal et pour ce qui est de son classement des vins, cela me va bien pour Valandraud, classé 5ème, après Cheval Blanc, Ausone, Angélus et Troplong Mondot.

A nous de faire mieux 


Pour ce qui est des commentaires, que répondre  si ce n’est par « en effet » à ce « je n’ai pas compris pourquoi ce changement de style à partir de 1999 et l’achat d’un terroir froid. »

La réponse est simple, justement, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Le terroir actuel de Valandraud est plus difficile en effet pour produire des vins « sexy » hédonistes; mais quand ça fonctionne - et ça fonctionne : la preuve en 2007, 2008 et  2009 pour ce que je peux en juger -  et quand ça fonctionne, en plus du caractère plaisir, on a la classe .   Si je peux me permettre cette comparaison, une jolie fille avec de belles formes,  si en plus elle est intelligente et pétillante... n’est ce pas là  la recherche nécessaire dans le « faire encore mieux ? ».

Je suis sûr de pouvoir concilier à Bordeaux l’inconciliable, le sexy et la classe, l’hédonisme et la complexité, la puissance et la légèreté, en résumé : un grand vin.

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 16:07

Vendanges des rouges : on attaque les vignes âgées de 20  ans dans la plaine, les nouvelles machines de tri des baies de raisin sont cette année plus que rentables, une même  grappe ayant la capacité de nous donner des graines mûres, des graines sèches, des graines pourries et des graines vertes. Vive le tribaie, cette machine à trier par densité.


Monsieur Fakorellis, Athanase de son prénom, était de passage pour goûter les lots de nos blancs pour pré assemblage et il y a un portrait sur lui en train d’être fait par Marilyn Johnson-Widocq, notre photographe-chroniqueuse-reporter de I love Saint Emilion.


Repas à la maison avec quelques cèpes ramassés par Virginie et une belle omelette, Malartic Lagravière blanc 2002 fait par Athanase, couleur jaune pâle dorée, bouche grasse et complexe, vin surprenant et bon.

Valandraud 2009, 2ème bouteille bue après la mise, le vin tout en fruit, pas de sensation de boisé, concentré parce que je le sais, mais ça ne se sent pas. Une friandise de fruits rouges, noirs et raisins, sans aucun doute on est dans le grand vin, tellement accessible que pardi les pervers vont encore dire que "c’est trop bon", et patati et patata…

 

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 15:45

Y d’Yquem 2010 a été mis en marché mercredi soir, c'est l’un des vins blancs de Bordeaux que nous aimons, style étonnant et goût particulier pour ce vin blanc sec du Château d’Yquem.


Les vendanges rouges se font un peu partout chez nous : Margaux, Saint Emilion, Bordeaux, Pomerol ne va pas tarder, Fronsac, et pendant que nos problèmes sont le travail, les employés, les pannes, les matériels à réparer, acheter une pompe, une cuve, des barriques, la vraie vie, la vraie création de valeur; les spéculations, les bourses, les dettes, finiront par avoir un impact sur la vraie vie de nos entreprises.


Si l’état français n’est pas capable de nationaliser nos banques aux prix actuels, c’est que nos gouvernants n’ont choisi que l’option de l’état providence qui paye les conneries et pas l’état capable de gagner de l’argent pour économiser le nôtre. Bizarre, bizarre.

 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 15:05

Cuisine et Vins de France spécial  vins , avec surtout un détour par Saint Emilion, signé Karine Valentin  pour les bons textes et Jean Luc Barde pour les photos.

On y parle bien des nouveaux chais, du classement de Saint Emilion et tout ça avec style et  humour . Joli choix de vins, et encore carton plein pour notre association Terre de Lisse (Rol Valentin, Pressac, Faugères) et un bon commentaire pour Clos Badon 2008, notre cru un peu discret mais valeur plus que sûre de notre gamme depuis 1998.

Ah, j’oubliais … Cuisine et Vins de France (groupe Marie Claire), c’est une grosse diffusion, cela ne gâche pas notre plaisir. Et à la rubrique Foire Aux Vins, Fleur Cardinale 2009 se voit attribuer un rare coup de cœur.

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 14:59

Petit tour des vignobles amis, les vendanges commencent sérieusement un peu partout. Le beau temps rend courageux.

Au château de Carles et Haut Carles, le début espéré serait le 3 octobre, le vignoble est superbe.

Au château Haut Mazeris, un rendement sans doute bas , encore 10-15 jours à attendre ?

Le château Bellegrave à Pomerol, en bio, ramasse de beaux raisins, encore la preuve que le bio peut marcher dans ce millésime difficile. J’ai hâte de goûter ces vins avec mes collaborateurs pour, pourquoi pas, essayer nous aussi.

Chez nous, encore des jeunes vignes à ramasser en début de semaine prochaine si tout va bien.

 

Lu, ce commentaire de Henri James : il y a 2  sortes de goûts, le goût pour les émotions de la surprise et le goût  pour les émotions de la reconnaissance. A méditer, surtout quand celui –ci dit que le vins onéreux sont rarement surprenants ! Je pense que c’est plus compliqué que ça et que, si le prix ne doit pas être le facteur déterminant pour exprimer ses choix, cher ne veut pas dire inintéressant, au contraire, sauf si on n’a pas les moyens ou qu’on ne veut pas les mettre au service des vins chers.

 

A lire aussi sur Vitisphère, les 20  crus que Parker trouve sous estimés et équivalents au 1ers crus, et parmi ces vins il y a Cos d’Estournel, Pontet Canet, Léoville Poyferré, Pape Clément, Angélus, La Conseillante, Pichon Baron, Lynch Bages, Smith Haut Lafitte, Le Gay, etc.. Ces vins seront goûtés au Wine Future 2011  de Hong Kong, du 6  au 8  novembre 2011. Il ya aura également Jancis Robinson, Michel Bettane….

 

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 17:55

Aujourd’hui  12  septembre : vendanges des blancs encore aujourd’hui et demain pour le 1er vin sans doute. Samedi, nous avons vendangé 2 parcelles de jeunes vignes de Malbec  et toutes nos jeunes vignes sont au bout, à la fin du cycle, d’où l’importance des vieilles vignes qui ont des racines plus profondes et moins sensibles aux excès ou au manque d’eau.


Lu et vu à la télévision : William Langewiesche, qui était grand reporter dans cette célèbre revue américaine de Boston « Atlantic Monthly » où il avait publié un article sur Robert Parker (et moi, le petit garagiste) « The million dollar nose »

Il fait parler de lui ces temps ci car il était le seul accrédité sur l’ensemble du périmètre du World Trade Center après le 11 septembre 2001.

 

 

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 15:29

Avec le N°3140 (semaine du 7  au 13 septembre) de L’Express, un  Spécial Vins signé Bettane et Desseauve et un Hors-Série.

Un beau commentaire sur Bad Boy 2010 avec 16-17/20 : « beau tanin svelte et fin, joli fruit avec des notes de cassis bien exprimées, beaucoup de charme aromatique, longueur. (15 euros en France) »


Un autre commentaire particulièrement flatteur pour Haut-Carles 2010 (17/20) et pour les vins de mes amis rive droite  : Marjosse (16), Reynon (15), La Fleur de Bouärd (18), La Dauphine (16/17), Manoir de Gay (16), Pressac (17), La Dominique (18).

Rive gauche, beaucoup plus de vins cités, à remarquer là aussi : Fourcas Hosten ( 16) , Gloria (17/18), Lagrange (17/18), Lafon Rochet (17/18), Phélan Ségur ( 16/17), Tour Carnet  (16/17), Carbonnieux (16/17), Fieuzal (18), etc….

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 14:27

 

Visite avec des courtiers bordelais du château Fourcas Hosten, Listrac Médoc, qui a été racheté en 2006  par les familles de Renaud et Laurent Mommeja (actionnaires du Groupe Hermès) et depuis, tous les moyens humains et financiers sont mis à la disposition du cru pour en faire un des tous meilleurs Médoc .

Il suffit de faire une verticale de Fourcas Hosten  pour se rendre compte qu’il se passe quelques chose de grand à partir de ce 2010, vin qui a bénéficié du talent de la jeune œnologue, du travail dans les vignes et du nouveau chai de vinification.

 

Par ailleurs, les prix sont encore tout doux, ce qui ne gâche pas notre plaisir à défendre ce cru. J’ai été bluffé par ce 2010, j’ai aimé le 2009 et  j'ai été également surpris par la qualité du 2003.

 

A table, le 1989  servi en carafe, était du niveau d’un premier cru. Etait ce l’ambiance, la bouteille ? En tout cas dommage qu’il n’y en ait plus à la vente !

 

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 09:51

Hier mercredi 7 septembre :  1ère journée de vendanges des raisins rouges, jeunes vignes de 3  ans, située à La Grézolle, sur la commune de Saint Sulpice de Faleyrens. Achetée en 1991, juste 15  jours avant le terrible gel. Nous y avons réalisé des miracles : Valandraud 1992, 1995  et 1998 sont des exemples qui parlent.

Cette vigne était en fin de vie et a donc été arrachée avec tristesse  et replantée  avec espoir et joie, car il suffit d’attendre maintenant quelques années pour savoir si nous pourrons un jour réaliser de bons vins, si nos choix de porte greffe, clone, densité et méthodes culturales sont les bons ! Les raisins seront cette année affectés à une 3ème marque, le goût est rarement là dans des vignes de 3 ans, quoi que sur Saint Etienne de Lisse  nous avons toujours fait des miracles.


Jeudi 8 septembre, vendanges des vieilles vignes de blanc du Domaine Virginie Thunevin à Lalande de Fronsac.

Partager cet article
Repost0