Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 14:13

Hier à midi, bon repas  à La Cadène, 5 personnes en tout. Un blanc du Liban et après une bien belle bouteille de Malescot Saint Exupéry 2005, carafée et c’était bine bon. J’ai eu l’idée de regarder  les commentaires et les notes données à ce vin que je bois trop peu souvent, et là les différences de notes sont particulièrement hétérogènes 

97 pour le Wine Spectator et Parker, j’aurais pensé voir la même chose chez leurs confrères... 16.5 pour la RVF,  Vinum et même Bettane et Desseauve ? Quant au Point 15.5 ! Et pour Jean Marc Quarin 15.75 et il compare ce vin à un vin de la rive droite et je comprends pourquoi Murielle et moi avons aimé : nous somme étalonnés par nos vins – est-ce grave Docteur d’aimer les vins de la Rive Droite et d’aimer un Rive Gauche ?

René Gabriel a lui aussi publié ses notes :

Valandraud blanc 19/20, Valandraud rouge 18/20, Clos Badon 17/20, Bellevue de Tayac 16, Marojallia 17, et aussi

Franc Maillet Jean Baptiste : 17

L’Inclassable 17/20

Fourcas Hosten 15/20

Sansonnet 18/20

Croix de Labrie 18/20

Croix Figeac 17/20

Fleur Cardinale 16/20

Gracia 17/20

Domaine des Sabines 16/20

Lynsolence 16/20

Maro de Saint Amant 16/20

Villhardy  17/20

Clos du Beau Père 16/20

Partager cet article
Repost0
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 15:57

RVF

La Revue du Vin de France note les  Bordeaux 2011, seulement 235 châteaux sont notés et commentés en  attendant le numéro de Juin.

Je conseille d’acheter ce numéro qui sera sans aucun doute un « collector » tant je me suis amusé, tant j’ai pris du plaisir à lire ce spécial Bordeaux 2011, qu’il faudra mettre de côté et ressortir dans quelques temps pour servir de base de travail aux élèves des écoles de communication, de commerce, voire à une thèse sur l’humour dans le vin. Les critiques du vin sont de temps en temps aussi des journalistes et ça, il ne faut pas l’oublier, capables qu’ils sont de nous faire tenir des propos étonnants


Pour ce qui est des commentaires et des notes, merci à Antoine Gerbelle pour ceci :

« Château Valandraud : 16.5-17.5/20

Magnifique finesse, délicatesse prolixe, sans ces sucres sophistiqués de surmaturité qui ne nous ont pas toujours séduits sur ce cru. Il a justement un côté « cru », une franchise tonique que nous lui connaissions pas. Et en même temps, un brio que les fans du couple Thunevin vont adorer. Chapeau ! »


Egalement étonnant, ce résultat de tests sur les vins ouverts, décantés. Je vais essayer, c’est peut être ça, la méthode Audouze ?


Ensuite, Michel Rolland rajoute une couche à son livre -que j’ai trouvé trop court- vive les interviews !


Bientôt nous serons au Palais Brogniart les 2 et 3 juin pour le Salon de la RVF.


Bu à table avec plaisir un  2009  de La Fleur Morange, noté 96+ Parker et qui  les mérite vraiment : le vin gagne à être ouvert ou carafé, et un Clos Badon 2009 qui est également une sacrée bouteille, vive les 2009 

 

Présentation et repas habituel au Château Pape Clément pour le négoce et le courtage de Bordeaux vendredi dernier :  Les vins 2011 se goûtaient mieux qu’il y a un mois, j’ai particulièrement aimé Magrez Fombrauge et Fombrauge.

L’ambiance était plus que sympa, le repas sans doute l’un des meilleurs offert à Bordeaux, supervisé par l’ami Francis Garcia qui a ouvert à Bordeaux 3 chambres d’hôtes (Villa Cosy).  Le travail est, pour Francis, un plaisir.

Merci pour tout  à Bernard Magrez et sa famille.

 

 

Partager cet article
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 15:23

Que du bon, et pourvu que ça dure ! Bettane & Desseauve sortent leurs notes de commentaires avec:

15/16 pour Croix Figeac, Franc Maillet, 3  de Valandraud etc..  16 pour Clos du Beau Père, Haut Carles, Sansonnet, Bad Boy, Sabines, Fourcas Hosten, Croix de Labrie, Tour Carnet, Le Gay et Manoir de Gayn Le Prieuré, etc…

16/16.5 pour Fombrauge, Marquis de Terme, Le Moulin, etc…

16.5/17 Virginie de Valandraud, Clos Badon, Fleur Cardinale, Gracia, Rol Valentin, Vray Croix de Gay, Fleur de Gay, Petit Gravet Ainé, Clos Saint Julien, Pressac, etc…


Les notes des meilleurs vins viennent d’être publiées aujourd’hui  et Valandraud est parmi les bons élèves avec 18-19  et ce commentaire : « Brillant et onctueux, longueur et ampleur gourmande, beau fruit racé, allonge profonde. Un grand, avec l’un des plus beaux grains de tanins du millésime. »

 

Et au Québec, dans le Journal du Devoir, rubrique vin de la semaine de Jean Aubry intitulée "L’émotion" pour un beau commentaire sur Thunevin Calvet Constance 2008. Merci à nos cousins canadiens qui aiment nos vins!

Et toujours la cuvée Constance  à l'honneur, avec une médaille d'argent au Challenge Prix Plaisir.

Partager cet article
Repost0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 16:06

Dégustation des 2011-2010-2009 du Club des 5 pour le négoce et le courtage de Bordeaux.

Avec Smith Haut Lafitte, rouge et blanc, Gazin, Branaire Ducru, Canon La Gaffelière et l’Oratoire, Aiguilhe, La Mondotte. Beaucoup de monde, les  vins 2011 se goûtaient mieux qu’il y a un mois, preuve que le millésime évolue bien avec l’élevage en barrique. Les 2010  et les 2009  étaient vraiment bons mais ça ce n’est pas un scoop. L’ambiance plutôt joyeuse, même  si la campagne primeur s’annonce difficile, rajoutée au contexte économique défavorable après la vente de 2 millésimes exceptionnels, tout contribue à une réelle prudence. De plus, tous les critiques n’ont pas rendu leurs copies, surtout le Wine Advocate qui devrait sortir le 26/27 avril.


Sur JancisRobinson.com, Julia Harding MW note et commente les Margaux 2011 ce 19  avril et Bellevue de Tayac, nouveau Cru Bourgeois, se trouve encore distingué par un 16.5, sachant que cela situe le cru après Palmer 18.5, Margaux 17.5, Alter Ego de Palmer et Issan 17 :

Ch Bellevue de Tayac 2011 Margaux    16.5 Drink 2016-2022
Smudgy dark cherry, black core. Spicy blackberry fruit and a touch of chocolate, floral too. Then lots of vanilla on the palate – tastes more right bank than left – though the tannins are velvety. Rich and generous. Nothing skinny here though there's plenty of freshness. A fruity, harmonious whole with none of the faults of the vintage. Sweet aftertaste. (JH) 

 

Partager cet article
Repost0
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 15:38

La campagne des primeurs a commencé. Nous n’avons hélas pas d’allocations de Château Lafite Rothschild mais de crus qui fonctionnent bien chez nous comme Mont Perat, La Mauriane, vins que nous vendons maintenant depuis quelques années et qui sont en rupture de  stock chez eux et chez nous de manière régulière, ce qui est l’une des bonnes raisons pour acheter  ces vins en primeur même s’il n’y a pas ou peu de revalorisation voire de spéculation.


Depuis le début de cette campagne on parle plus de la baisse des prix, moins 10, moins 20, moins 30 et Lafite Rothschild qui est sorti à 350 cette année au lieu de 500  l’année dernière, confirme en partie cette baisse. Mais cela concerne combien de pourcentage de  la production et quel prix pour la 2ème, 3ème, 4ème tranche  et les autres vins de la gamme ?


Il est question également de la sortie de Château Latour du système des primeurs et de la place, et qu’il me soit ici permis de défendre mes collègues négociants bordelais qui ne sont pas ceux qui spéculent et font monter les prix car comme tout le monde le sait, c’est le client qui fait monter les prix.

S’il n’achète pas, c’est terminé, les producteurs et les intermédiaires retrouvent la raison : il n’y a qu’à voir aujourd’hui les prix se calmer sauf sur les 100 points Parker ou Wine Spectator !

Partager cet article
Repost0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 15:38

Vitisphère.com est un des  sites les plus utiles à consulter pour tout ce qui concerne le monde du vin et j’ai eu le plaisir de pouvoir répondre à un questionnaire préparé par Emilie et sa consoeur, à lire pour ceux que ça intéresse. Il y a également au même moment la même chose avec José Penin et c’est vraiment utile de lire son avis sur les AOC, assez similaire à ce que j’ai lu sur le livre écrit sur Dubourdieu.


Vive le journal les Echos et sa rubrique culture et loisirs tenue par Jean François Pécresse avec l’aide de Michel Bettane et Thierry Desseauve et les commentaires sur Valandraud  "racé et onctueux , l’ancien « vin de garage » est désormais un grand 18/19 sur 20", trouvé sur google le jour de mon anniversaire

A propos, pour mon anniversaire, j’ai entre autre bu chez des amis le soir à table Pape Clément 2004 tout simplement plus jeune et sérieusement bon, suivi d’un Angélus 2004 tout simplement incroyable dans ce millésime un peu austère , il s’avère plein de richesse et de charme.

Le lendemain, un de nos vins préférés, Clos L’Eglise 2001 dont je finis la caisse, quel dommage… Vive Pomerol !

 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 17:00

2010-0345.JPG

Pause lecture pour Inao, notre chat....

Partager cet article
Repost0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 16:25

Decanter :

4 étoiles pour Fleur Cardinale, Sansonnet, Virginie de Valandraud, Valandraud (17.5)

3 étoiles pour le Clos du Beau Père, ce qui le situe dans les 20/25 premiers  de Pomerol, objectif atteint. Il nous faut viser une meilleure note. Egalement 3  étoiles : Clos Badon Thunevin, Haut Carles, Domaine des Sabines (également dans les 20  premiers),  Fourcas Hosten.

Il manque nos blancs et Bellevue de Tayac, nous verrons dans l’édition papier ?


Izak Litwar a également publié ses notes le 13  avril sur les Bordeaux  2011 et sur le forum de Mark Squire :

Valandraud 95-96, Valandraud Blanc 92, Virginie de Valandraud 91, Virginie de Valandraud blanc 90, Clos Romanile 88, Bellevue de Tayac 90,  Clos Badon Thunevin 90-91, Clos du Beau Père  92, Domaine des Sabines 89, Domaine Virginie Thunevin 87, etc… Fleur Cardinale 90-91, Sansonnet 87 ?, Haut Carles 90, Marquis de Terme 91


Et vive Jean Marc Quarin qui fait exploser le standard de Rémi Dalmasso pour son Clos Romanile, et il faut préciser qu’avec 1500 bouteilles produites, tout le monde ne pourra pas goûter avant d’acheter !

Partager cet article
Repost0
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 14:18

Sur le site de Jancis Robinson, Julia Harding MW a édité le 13  avril ses notes et commentaires sur les vins blancs de Bordeaux : Virginie de Valandraud  blanc a eu 16.5 et un beau commentaire, et Valandraud blanc nous fait plaisir avec son 17  et  conforte notre ambition d’être dans les premières places des Bordeaux blancs.

Pour les abonnés à Jean Marc Quarin, le rapport N°4 du 15  avril 2012 sur 150  Saint Emilion 2011. Un coup de cœur pour Clos Romanile et Rémi et Sonia Dalmasso et de beaux commentaires sur mes vins et ceux de mes amis.


Sur le site de l’ami Jacques Berthomeau, un petit roman-article avec ce titre  « Moi, sans hésitation, aux 2 tours je votre Clos Badon à Saint Emilion, qui donne au veau ses lettres de noblesse. ». Y a –t-il dans sa chronique électorale cette référence au Général de Gaulle qui comparait les Français à des veaux ? Mon père, gaulliste et éleveur de veaux en Dordogne se saurait quoi penser … Paix à son âme !

J’aime ses photos et vidéos, celle du mouvement harmonique  est tout simplement parlante, comme la photo de Sean Connery en 1964 dans le film Goldfinger – qui a du venir de mon nom Thunevin  que l'on peut très librement traduit en Anglais par « Goldwine » , va savoir où Jacques va chercher tout ça…. En tout cas, ça donne envie d’en boire et d’avoir son anniversaire tous les mois.

Partager cet article
Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 14:54

C’est un vendredi 13 avril 1951 que je suis né à Mascara en Algérie Française. J’ai toujours pensé que ces vendredi 13 étaient porteurs de chance, bonheur, favorables. Cet anniversaire est de plus spécial puisqu’il tombe également un vendredi cette année.

Je n’aime pas les fêtes et les anniversaires, mais à force, je finis par les supporter… Je vieillis !

Hier, Jean Marc Quarin a passé 4  heures à goûter 3 ou 4  millésimes de quelques vins peu connus de lui ou pas chers, diffusés ou produits par mon entreprise. Il est utile de remercier ici les quelques critiques qui s’intéressent aux vins peu célèbres et aux prix accessibles, car là, il s’agit d’une sorte de sacerdoce tant il y a une différence entre les discours tenus par les amateurs sur internet et la réalité. Beaucoup se plaignent des prix des 100 Bordeaux connus, classés ou célèbres et peu font en fait l’effort de lire ce qui s’écrit ici chez Jean Marc Quarin ou chez la plupart des medias : Bettane Desseauve, RVF, Wine Spectator ou même Robert Parker font des dégustations de vins achetables  et buvables par le plus grand nombre : par exemple, pour ce qui me concerne  de près puisque nous diffusons ces vins : Château Lafont Fourcat et A Nos Amours, notre plus beau succès avec notre Bad  Boy, Bad Girl et  Baby Bad Boy. 

Depuis longtemps déjà, Château de Carles, et récemment Château Subilaux et Château Bellevue La Randée, notre vin de marque Présidial, le vin de ma fille Domaine Virginie Thunevin, notre Lalande de Pomerol Domaine des Sabines, nos cuvées dans le Sud Les Dentelles, l’Amourette et surtout Constance et Calandray, Château Maro de Saint Amant, etc… Ceci dans le registre des vins vendus en France aux consommateurs entre 6 et 20 euros.

Jean Mars Quarin me faisait remarquer que je ne communiquais pas beaucoup sur ce pan de mon travail, de mon activité. Il n’a pas visité mon entreprise, mes chais, mes stocks et mes magasins de Saint Emilion, ni vu mes collaborateurs commerciaux en charge de promouvoir et de vendre ces vins ainsi que pas mal d’autres, sachant qu’à Bordeaux je ne suis pas le seul à faire ce boulot, pas mal de négociants font la promotion de leurs « chouchous » et exclusivités et ce, rarement pour l’argent qui se gagne bien plus facilement à offrir des crus classés célèbres qui, eux, sont demandés et juste pour mémoire, 15 % sur 100  euros c’est autre chose que 15 % sur 3  euros !


Hier également, visite du boss et des collaborateurs en charge de notre entreprise de l’un de mes 3  banquiers partenaires. Celui-ci avait l’avantage d’avoir étudié notre dossier et de l’avoir compris, ce qui n’est pas si courant. En général, c’est le commercial en contact avec nous qui connait le mieux ses clients.

Le soir, je n’ai pas eu le courage d’aller au Grand Hôtel de Bordeaux invité par Gault et Millau, les jours sont trop courts….


Les notes de Tim Atkin, Master of Wine, sont sur son site : il aime particulièrement nos vins justement pas trop chers comme notre Bordeaux, Domaine Virginie Thunevin (89 points), 3 de Valandraud (91 points), Château Bel Air Ouÿ (92 points), Château Prieuré Lescours (90 points), Domaine des Sabines (90 points), ces notes étant très largement supérieures à bien des crus classés célèbres, j’aime de plus en plus ces Anglais 

Partager cet article
Repost0