Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 09:03

Le 18 avril à 18 h 30 au bar du CIVB à Bordeaux, séance de dédicace par Gilles Berdin, Henri Duboscq,  Murielle et moi, pour ces 2 livres présentés au même moment et au même endroit.

Elytis Editions, en effet, publie une série de livres sur quelques personnages du monde du vin, avec déjà 10  titres en tout avec Denis Dubourdieu, Hubert de Bouärd, François Lévêque, Philippe Raoux, André Lurton, Florence et Daniel Cathiard, Christine Valette et Xavier Pariente, Anthony Barton.


C’est avec plaisir que nous y serons,  pour au moins demander une dédicace à Henri Duboscq qui, avec son Château Haut Marbuzet, a fait partie des gens qui nous ont inspirés, influencés, et c’est peu de le dire aujourd’hui.

 

rencontre Civb taille 800 (2)

Partager cet article
Repost0
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 13:19

Un anniversaire un peu particulier - avec Facebook difficile de passer outre : tous tes amis t’envoient une message pour te ramener à la réalité : un an de plus... un an si vite passé, mais quelle belle année avec ce classement de notre château Valandraud en premier cru, et toutes ces rencontres ici et au bout du monde. Et toujours cette certitude, le temps passe trop vite.


Le 13 au soir, à Saint Emilion, invités à manger par des amis proches, une jolie maison, une jolie table et 6 personnes autour pour manger, boire et partager  petites crevettes de l’estuaire de la Gironde, coquilles Saint Jacques, côte de bœuf de très grande qualité, fromage, dessert, et pour accompagner nos conversations, Champagne Roederer, La Doriane de Guigal 2009, Moulin  Galhaud 2009, tous les 2 bien évidemment bons, suivis d’un Mission Haut Brion 1989 -quelle belle bouteille ! La dernière bue par nous était celle partagée avec un célèbre propriétaire de Saint Emilion dans le restaurant parisien de Gérard Depardieu, la Fontaine Gaillon, il ya déjà quelques années ! Bouteille vite bue, le magnum aurait même fait l’affaire !

Après, un vin mythique, pour marquer à notre manière notre affection à Catherine Péré-Vergé, une bouteille de Château La Violette 1967 au parfum envoutant de vieilles roses, texture bourguignonne, il fut l’un des plus grands vins de Pomerol à l’époque de Jacques Luxey et du polémique et talentueux club oenophile de conseil, une autre époque… C’était il y a seulement 30 ans !

Après, Armagnac 1951 et dodo, car avec la bouteille d’Evangile 2009 bue à midi, à nos âges, il faut récupérer. Le lendemain, en famille à Sablons, juste une bonne bouteille de Clos du Beau Père 2010.

Partager cet article
Repost0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 11:08

Le 26 mars dernier, sur le forum de Mark Squire, Robert Parker a fait un commentaire sur le millésime 2012 à Bordeaux, la réussite de Pomerol, des Graves et de certains Saint Emilion. Ce millésime lui  rappelle, en rive droite, le millésime 1998 qui était en effet très bon rive droite, mais paradoxalement grâce aux cabernets francs car, cette année  2012, ce sera grâce aux merlots : les vins réalisés sur argile sont souvent remarquables !

 

Robert Parker, comme souvent, fait le voeu que les vins mis en marché ne soient pas trop chers -  style les 2008 - il se doit de défendre les consommateurs.

 

Premiers résultats édités chez Jean Marc Quarin sur les Bordeaux 2012, avec déjà de beaux commentaires sur nos chouchous et cetains vins distribués par mon entreprise : Domaine de l'A, Barde Haut, Branon, Fleur de Bouärd, La Mauriane et bien sûr A Nos Amours de Lafont Fourcat et le Clos Romanile de Sonia et Rémi Dalmasso (le maître de chai de Valandraud).

Partager cet article
Repost0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 08:40

Après un vrai succès pour nos vins et ceux de nos amis au Wine Spectator et Wine  Enthusiast, le Grand Jury Européen a mis en ligne quelques bons commentaires sur les primeurs 2012 dont  Valandraud rouge et blanc. Merci de les citer en réussite du millésime.


La  fréquentation  chez nous est du style des grandes années 2000, beaucoup de monde et pas mal de nouvelles têtes jamais vues et bien sûr un maximum de fidèles.

Vous pouvez encore venir nous rendre visite aujourd'hui !


L’ambiance est particulièrement décontractée et gaie cette année, est-ce moi qui devient serein ?

Invitation-primeur-FR-2013

Partager cet article
Repost0
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 13:37

Du garage à galerie d’art, voilà c’est fait : des photos grand format d’usines, de friches industrielles, de garages peut –être, pourquoi pas commencer notre premier rendez vous avec l’art grâce aux expositions réalisées à Saint Emilion par des galeries d’art, amis de François Des Ligneris.

 

« Une partie de campagne », tel est le titre de l’évènement réalisé par plusieurs galeries européennes à Saint  Emilion dans différents lieux dont notre chai historique, 1er garage dédié à la création de Valandraud en 1991. La boucle est bouclée, après l’acquisition du vrai garage contigu à notre maison. Voilà ce vieux chai à vin, en fait historique, baptisé à l’occasion de garage et se transformer juste les 5-6-7 avril en galerie d’art. Et le premier artiste exposé dans notre chai est un photographe mondialement reconnu, Stéphane Couturier.

 

2013-04-05-14.09.41.jpg

Partager cet article
Repost0
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 10:03

Le 26  mars, sur le forum de Mark Squire, Robert Parker a fait un commentaire sur le millésime 2012 à Bordeaux, la réussite de Pomerol, des Graves et de certains Saint Emilion.

Ce millésime lui rappelle en rive droite le millésime 1998 qui était en effet très bon rive droite, mais paradoxalement grâce aux cabernets francs car cette année  2012, ce sera grâce aux merlots, le vins réalisés sur argile sont souvent remarquables !


Robert Parker, comme  souvent, fait le vœu que les vins mis en marché ne soient pas trop chers – style les 2008 – il se doit de défendre les consommateurs.

Partager cet article
Repost0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 16:42

Aux primeurs 2012, tous les vins habituels et quelques nouveaux : les vins de Pascal Montaut Château Les Jonqueyres à Blaye, les vins de Pierre-Emmanuel Janoueix Château Pierhem à Pomerol et Chateau La Bastienne à Montagne, plus le Chateau Teyssier  à Puisseguin d’Antoine Darquey.

 

Invitation-primeur-FR-2013-copie-2.jpg

Partager cet article
Repost0
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 17:00

Le vendredi a été bien occupé : dès  8 h 30 , un rendez vous avec l’administration des douanes : une déclaration de stock oublié et une amende, cela m’a fait relire le journal Sud Ouest du samedi 30 dans lequel  l’analyse du journaliste a relevé des points essentiels de l’intervention télévisée de notre président de la République François Hollande et ce constat dressé par celui –ci, comme d’ailleurs par Nicolas Sarkozy, simplification des obligations règlementaires à la charges des « petites » entreprises : 3000 minimum actuellement, si on en oublie et si nos rapports avec les administrations concernées sont bonnes, c’est une amende minorée, sinon ça part en vrille, ce n’est bien sûr pas la faute de l’administration s’il y tant de papiers à remplir, c’est seulement nos élus qui aiment bien rajouter des couches et des couches à des couches existantes pour prouver leur utilité ?

10 h, le journaliste- écrivain Yusen Lin, taïwanais qui passe quelques mois en France pour ré-écrire son livre sur Bordeaux, merci pour cela, j’ai eu le plaisir de l’inviter le soir à la maison  pour le remercier.

11h, Pascal Carrère, architecte en charge de quelques projets à venir, dont l’un déjà bien avancé, je suis du genre entrepreneur, même si ces temps ci c’est plus difficile.

12h , repas invité par Pierre et Axelle, Chai Pascal, puis visite des vignes peut être à vendre par un de mes amis, un joli projet de vie, j’aime ce métier.

16h Après un peu de bureau, rendez vous avec Isabelle et son équipe de tournage à la maison pour filmer la dégustation de James Suckling des Bordeaux 2012 qu’il venait goûter en primeur, l’occasion pour moi de goûter ou re-goûter quelques vins : ceux où je suis concerné pour une raison ou une autre. Je pense pouvoir affirmer que ce millésime 2012  offre de bien bons vins qu’il sera malin d’acheter en primeurs (si les prix sont raisonnables !) et ce sera le cas pour Fleur Cardinale, Sansonnet et Haut Carles.


Le soir, repas à la maison avec des amis pour pouvoir goûter à l’aveugle et boire un Clos du Paradis 2001, vin du Luxembourg, comparé à un Valandraud blanc 2007, suivi d’une comparaison de 2 grands vins Sansonnet 2010 et Peby Faugères 2010, et ensuite Valandraud 2004 ( bouteille échantillon ?)avec  Croix de Labrie 2004. Notre ami de Taiwan a fourni ce Beaune 1er cru 1979 Domaine Jacques Germain, suivi de notre Fine Bordeaux.


Lu encore dans le journal Sud Ouest, cet article sur les pollutions des eaux minérales. C’est sûr, si on cherche, on trouve des trucs pas bons dans tout ce que l’on mange, boit et respire, sans compter les ondes, le stress, notre héritage génétique… Oui, c’est bien de le savoir pour améliorer tout cela.

 

Maintenant à nous de faire la part des priorités, j’ai eu le plaisir ce lundi de rencontrer chez un ami de Puisseguin qui recevait un regroupement de bikers Harley Davidson, un ami d’enfance, un jeunot de 55 ans et surtout un entrepreneur de 86  ans plein de projets. Alors, pas belle la vie ?

 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 10:32

3 jours intensifs, salon vraiment pro, organisation parfaite, on reviendra , c’est sûr.

Des clients, des amis, des prospects, beaucoup d’Allemands, ça tombe bien, nous ne sommes pas très présents en Allemagne sauf à  Münich chez nos amis Geisel et, à part Valandraud et Virginie de Valandraud, Bad Boy, la cuvée Constance, nos autres produits sont quasi absents.

IMG-20130325-00030.jpg

 

 

 

ProWein n’ a pas le côté glamour du salon Vinexpo ou des soirées dans les châteaux qui font partie des bonnes raisons de venir à Bordeaux, mais il offre de parfaites conditions de circulation, l’infrastructure des transports en commun fonctionne plus que bien, même si le tram a un moment été plus rempli que les normes de sécurité ne l’exigent : encore plus de monde que dans le métro à Tokyo !

Jeudi 28  mars à 17 h 30 au Syndicat de Pomerol, Neal Martin  présentera son livre sur Pomerol, en anglais ?

Partager cet article
Repost0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 23:43

Le millésime 2012 sera-t-il attrayant pour les journalistes, critiques et surtout le sera-t-il pour nos clients, importateurs, distributeurs, grande distribution, cavistes et autres réseaux ? Si je m’écoute, moi l’angoissé type, certes non – tant le marché a besoin d’un « petit millésime », et si je me réfère à la demande de James Molesworth du Wine Spectator qui bien qu’ardent défenseur des bons vins pas trop chers pour le marché des amateurs américains, n’a demandé chez nous que Valandraud, Virginie rouge et blanc, Clos Badon et Bad Boy ! Aucune de nos « petites » appellations de Bordeaux, comme le vin produit par ma fille. Alors que faire ? Que dire ?


Et bien, heureusement je suis un angoissé positif et, de plus, entrepreneur et je n’ai donc pas d’autres alternatives que de m’adapter si  je veux continuer à avancer, et je veux continuer à avancer dans ce merveilleux métier.


Donc, pour commencer, révision à la baisse des prix, c’est le passage  obligé  pour réussir la vente de nos vins 2012, tant pis s’il y a moins de marge, voire des pertes, les bilans passés et futurs sont lissés pour permettre ce genre de problème.

Ensuite les dégustations primeurs vont prouver, en tout cas pour la rive droite que je connais bien, que cette année nous avons réussi à faire des vins sexy, fruités, mûrs, agréables, et même s’ils  ne sont pas concentrés pour la course au tire de grand millésime, ils sont justement une alternative à ceux qui veulent simplement boire bon et pas trop cher, n’est ce pas là ce qui nous est demandé après nos merveilleux mais couteux 2009  et 2010 ?

Pour ce qui est de nous, en plus de la chance de présenter notre Valandraud en 1er Grand Cru Classé, nous avons plein, plein de visites à notre chai historique entre le 8 et le 11 avril, plus 2 tournages de film pour de grandes chaînes de télévision (française et chinoise) plus la sortie du livre de Gilles Berdin  « autour d’une bouteille » le 18  avril qui nous est consacré, au bar à vins du CIVB, plus, plus tous nos évènements : ProWein qui vient de s'achever, Vinexpo en Juin… Pas de doute, nos 2012 vont plaire et se vendre.

 

 


Partager cet article
Repost0