Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 16:50

Quel repas.

Invités par Dany Rolland chez elle avec un groupe d'amis  et cela a donné un des grands repas - dégustation fait depuis longtemps.

Voilà la liste des vins et le menu du repas. A part leschampagnes bus étiquettes visibles, tout le reste a été servi à l'aveugle.

Bollinger Grande Cuvée 2000

Dom Pérignon 2000

 

Chateau La Grande Clotte 2003

Chateau La Grande Clotte 2010

 

Chateau Mouton Rothschild 2000

Chateau Pavie 2000

Le Défi de Fontenil 2000

 

Chateau Mission Haut Brion 1996

Chateau Margaux 1996

Chateau Ausone 1995

 

Domaine de Nalys 1981

Chateau Pichon Longueville 1981

Chateau Beauséjour Duffau 1981

 

Fonséca 1985

 

Le menu :

Tapas : Gambas au lard fumé, cuillière de sashimi de dorade, cuillère de tartare de bar à la ciboulette

Velouté de morilles

Raviole de homard au safran

Filet de boeuf, purée de pomme vitelotte, tian de légumes, girolles

Méli mélo de fruits rouges au basilic, poivre des îles et caramel de Balsamique

Dés de chocolat au vin rouge

Canelés

 

Pour une fois, j'ai préféré Bollinger à Dom Pérignon, comme quoi, rien n'est jamais établi dans les certitudes de nos goûts.

Pour les blancs, préférence pour le 2010, fraîcheur, longueur et ensuite Pavie 2000 - magistral, quelle bouteille, j'aurais aimé en boire plus ! Défi totalement fermé, trop jeune, il aurait fallu le carafer 6 heures avant et Mouton, malgré son beau flacon, très -trop- élégant pour son statut !

Dans la deuxième série, j'ai préféré Ausone, devant un superbe château Margaux, mais déçu par la Mission.

3ème série, j'ai dit Cheval Balnc pour Nalys 1981,  Chateauneuf du Pape réalisé par Michel Rolland et Patrick Léon; quel vin ! Pichon longueville Comtesse de Lalande 1981 était grand, Luxey l'avait déjà dit en son temps. Duffau assez décevant.

Ouf....

 

Ce matin, dégsutation avec Michel Rolland pour finaliser la mise de Valandraud 2011, nous sommes toujours motivés aevc son aide pour faire le meilleur vin de Bordeaux. Hélas, nous ne sommes pas les seuls à lui demander cela !

Partager cet article
Repost0
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 17:00

Bu à table, en attendant Vinexpo, la Jurade , etc… lors d’un repas amical : Valandraud Blanc 2009 suivi de Sansonnet 2009, Fleur Cardinale 2008 et 2005, Valandraud2006, difficile de plaindre de cette belle série !


Aujourd’hui, un tour de l’entreprise avec mon assureur et sa fille, puis déjeuner et réception d’un groupe de la Jurade de Londres pour une  visite – dégustation. Et ce soir, invités par une amie à partager sans aucun doute un bon moment.

 

La semaine prochaine, nous vous attendons à Vinexpo  :

photo--2-.jpg

Partager cet article
Repost0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 16:54

J’ai reçu le WeinWisser ce matin, qui concerne les primeurs 2012 à Bordeaux, notés et commentés part René Gabriel. Dommage qu’il n’y ait pas de traduction en français de cette revue en langue allemande car, à chaque fois  il y a des découvertes, de nouveaux vins, et des verticales !


Valandraud 2012  a été noté 19/20 et est l’un des vins du millésime. Clos Badon a été noté  17, Haut Carles  18, Valandraud blanc 17

Partager cet article
Repost0
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 15:57

Dans la belle revue en langue Allemande Vinum, publication des notes et commentaires sur le millésime 2012, qui sont plutôt bons. Les châteaux Valandraud avec 17/20, Sansonnet surtout avec 16.5 et Clos Badon avec 15.5 font partie des réussites du millésime 


Lors de la visite du château de Montaigne et de sa célèbre tour, nous avons eu le plaisir de pouvoir déjeuner dans la salle à manger  et surtout boire  quelques bonnes bouteilles dont le vin blanc 2011  du Château Palmer, vrai vin de gastronomie, un château Palmer 2005 tout simplement réussi, grand vin sans aucun doute et le vin de Bergerac de la propriété. En effet, cette propriété fait du vin  depuis bien longtemps, même avant son célèbre propriétaire Michel de Montaigne (1533 !).

Après, pour se remettre, à l’Essentiel, un délicieux Amour de Deutz 1999 et un Cristal Roederer 2004 !

Parmi les bouteilles bues, j’ai eu le plaisir de boire à table en famille, un rare, très rare, Secret de Cardinale 2009, tout simplement très très bon et meilleur encore le soir. Vive  2009 à Bordeaux !

Partager cet article
Repost0
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 16:07

Neal martin a renoté les 2009 et Château Valandraud avec 95 obtient un beau commentaire, et surtout Virginie de Valandraud 2009 qui obtient 94 points, un bien beau score à comparer avec les vins de mes collègues riches et célèbres !

Le blanc, millésime trop opulent n’a reçu que 89, avec un bouchon toujours en liège, et cela peut  altérer un tout petit peu la pureté et le fraicheur d’un blanc pour le nez affuté d’un professionnel .


A propos de Neal Martin, il dédicace sa bible  - son gros livre sur l’appellation Pomerol – au bar à vins du CIVB à Bordeaux le 14 juin à 18 h 30. Nous y serons au moins pour avoir une dédicace, car Clos du Beau Père est cité et commenté.

Partager cet article
Repost0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 16:31

Bientôt Vinexpo, du 16  au 20 juin, mais en fait, cela commence bien avant. Pour nous, par exemple, il y a samedi après midi la Jurade de Saint Emilion et déjà toute la semaine précédente plein de VIP qui sont là pour visiter, goûter et aussi parler commerce.


Notre stand à Vinexpo est le  T 348 dans le Hall 3

Partager cet article
Repost0
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 18:15

Le 4 juin, je faisais du "cinéma" avec Paul Marie et Rémi. En fait, nous montrions ce qui se passe ces temps ci dans les vignes et, avec cette météo exécrable, le froid, la pluie, il s’agit de ne pas avoir de maladies et donc d’appliquer dans nos vignes des traitements préventifs pour éviter de perdre la récolte à venir. Le choix des produits utilisés a un impact important sur l’environnement, nos vignes, nos sols et surtout nos employés.

 

Les raisins, si on est prudents et bien conseillés,  seront sans doute moins traités que beaucoup de produits qui sont en contact avec nous. Le vin, je le répète peut être  dangereux par son alcool, mais je ne connais aucun cas de maladie due à des résidus chimiques ou écologiques rapporté par ceux qui boivent  nos bons vins, mais ce n’est pas la même histoire pour ceux qui travaillaient et travaillent dans  nos vignes, et c’est là que doivent se focaliser nos principes de précaution.

 

 

Partager cet article
Repost0
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 16:59

Hier soir, après une belle journée de reprise, juste une bouteille que m’avait fait découvrir Hervé Bizeul et François Mauss le même jour : Lacrima di Morro d’Alba 2008 Lucchetti, avec toujours ces odeurs de rose, ce bon vin italien a été bu avec grand plaisir.

Aujourd’hui séance cinéma avec l’enregistrement pour une émission télé à venir, de notre vignoble et des traitements appliqués ce jour, ses utilités, ses dangers, notre approche plus ou moins chimique, écologique chez nous à Bordeaux, nos choix, et ceci avec notre consultant, ce que nous voulons aujourd’hui et demain – vaste sujet, sensible car rarement abordé de manière apaisée.

Nous verrons bien le résultat lors du visionnage de ce grand film de télévision.

Murielle reçoit de son côté un groupe d’amateurs autrichiens avec l’ami Adi Werner à l’ Essentiel.

Partager cet article
Repost0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 16:27

De retour hier soir tard et c’est le temps de retrouver le rythme normal, sans jetlag ! Après la Suisse, Paris, Séoul et Bangkok en 12  jours, voyages compris, juste le moment de regarder en arrière le travail accompli :

Avec Catherine en Suisse  chez notre grand et fidèle client, un grand repas et une visite de leur vignoble  plus qu’intéressante.

Le Salon au Palais Brongniart organisé par la Revue du Vin de France avec une grosse fréquentation, beaucoup de monde pour goûter nos vins et même les acheter.

Départ pour la Corée, organisation plus que parfaite et je pense que nous avons le bon distributeur si j’en crois le nombre de personnes rencontrées. Seul le décalage horaire m’a pour une fois fatigué.

Bangkok avec des évènements organisés  par l’un de nos distributeurs, là aussi, je pense un déplacement constructif. Bruno Borie sur place au  même moment faisait la promotion des es propriétés et du cabernet sauvignon.

Bordeaux se bouge et nos distributeurs sont heureux de parler de Bordeaux !

Partager cet article
Repost0
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 17:04

Préparation des lots défintifs pour la mis en bouteille de nos Saint Emilion.

 

Pour Valandraud, chaque barrique sera une dernière fois goûtée par Jean Philippe Fort et Rémi Dalmasso pour convenir du vin définitif, et s'il y a interrogation, appel comme d'habitude au grand chef  -  Michel Rolland qui saura prendre la bonne décision,  comme il nous l'a prouvé une fois de plus pour le 2010, avec son choix de faire 12 barriques de moins. : le lot écarté, bien que très bon, aurait enlevé cet éclat qui fait la différence entre émotion et plaisir

Partager cet article
Repost0