Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles RÉCents

22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 16:40

Les derniers numéros de la Revue du Vin de France, Terre de Vins, le Point parlent, commentent et notent les Bordeaux 2013 et ce n’est pourtant pas suffisant aujourd’hui pour déclencher  un regain des achats primeurs !

Robert Parker pour le Wine Advocate, viendrait en Juin et bien sûr il sera attendu avec inquiétude, sachant qu’il a déjà une opinion quelque peu négative sur ce que peut offrir Bordeaux en 2013.

Notre activité concernant les ventes primeurs 2013 est très réduite, la baisse des volumes offerts étant le facteur déterminant, j’aurai bien aimé avoir plus de Lynch Bages ou de Pontet Canet à vendre, pour ne citer que ces 2 crus !

Mon entreprise a revendu la moitié de ses achats de Bordeaux 2013, mes stocks importants de vieux millésimes et de bons millésimes sont pour le coup un avantage. Il faut toujours voir le verre à moitié plein. Ces stocks importants, nous allons en proposer un peu à Vinexpo Hong Kong, mais il est vrai que nous vendons des vins  partout dans le monde et qu’à part de rares exceptions il y a actuellement une baisse d’activité chez moi, et là encore, heureusement que je n’ai pas d’actionnaires à satisfaire.


 

Pour ce qui est des bonnes nouvelles, nos blancs secs Valandraud et Virginie de Valandraud fonctionnent bien, très bien, avec de jolis réseaux de distribution. Les notations récentes du Wine Advocate sur les vins du Roussillon de Thunevin-Calvet devrait aussi nous aider, sachant que notre cuvée Bad Boy Gold devrait renforcer notre petite gamme de Bad Boy/Bad Girl et Baby Bad Boy

DSC00634.JPG

Partager cet article
Repost0
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 16:27

Le Salon RVF ce weekend, une réussite indéniablement, grosse fréquentation, le soleil au rendez vous à Paris permet en plus à nos amis parisiens d’avoir envie de sortir.

Que dire, si ce n’est que les raisons de venir sont multiples : communication, relations publiques, rencontres des clients particuliers à qui nous espérons en plus vendre du vin et les fidéliser à nos produits.

Vendredi quelques professionnels dont le responsable des achats d’un grand groupe de restauration, et rien que de pouvoir faire goûter tranquillement nos vins, sans stress, cela valait le détour par Paris. Vendredi pas ou peu de vente, le samedi bien mieux, preuve que Bordeaux, nos Bordeaux peuvent plaire malgré le "Bordeaux bashing" actuel.


Le plaisir aussi quand on monte à Paris, c’est pour nous d’aller au théâtre avec « L’appel de Londres » joué au Théâtre du gymnase par la troupe de copains du « Jeu de la Vérité », constituée de Christian Vadim ( sympa  le clin d’oeil à Valandraud), Vanessa Demouy, Philippe Lellouche et David Brécourt. Ils sont toujours aussi bons sur scène,  mais je ne suis plus objectif tant je prends plaisir à les regarder s’amuser en train de jouer.


Le lendemain, Alex Lutz à Bobino, que dire si ce n’est que je pourrai  aller le revoir avec des amis dans le même spectacle plusieurs fois, quel bonheur de voir un tel artiste, capable d’être dans l’exploit tous les soirs !

 Invités pour un repas chez un de nos clients préférés à paris : Le Pavillon Ledoyen, un pur moment de plaisir, une table 3 étoiles où l’on se sent chez soi, carte des vins superbe, service au top, quelle chance que de faire ce métier.

Partager cet article
Repost0
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 10:17

Nous partons au salon de la RVF au Palais Brongniart à Paris avec Didier, Qing et Elodie ainsi que nos amis de Fleur Cardinale et Sansonnet pour faire goûter nos vins, trouver de nouveaux clients  et bien sûr vendre si possible, car à quoi sert de faire du vin ?

Comment cela peut –il durer s’il n’y a pas au final un client qui achète et qui boit ? En effet, je préfère depuis toujours  l’amateur heureux de partager ses bouteilles à table ou au  bar avec sa famille ou ses amis, à celui qui entasse ses achats dans sa cave sans jamais partager des bonnes bouteilles.


L’occasion aussi de voir ou revoir des amis, clients, amis Facebook et de profiter de Paris : L'Ecluse, La Brasserie  Le Galopin, le Pavillon Ledoyen étant déjà programmés pour ce qui est de se régaler à table.


Théâtre aussi pour voir l’équipe amateur de Valandraud qui jour l’appel de Londres après avoir tourné le Jeu de la Vérité.

 

pavillon-ledoyen-restaurant-paris.jpg

Partager cet article
Repost0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 13:11

Après un petit tour des vignobles, et à part une attaque réelle d’escargots sur quelles parcelles, à ce jour c’est pas mal sauf peut-être une petite récolte à venir.


A Saint Emilion, l’assemblée générale de notre syndicat viticole mardi 13  mai matin


Nous serons présents au Salon de la Revue du Vin de France à Paris au Palais Brogniart le 16  et 17  mai pour présenter nos vins Bad Boy 2011, Virginie de Valandraud  2011 rouge, Virginie de Valandraud 2012 blanc, Domaine Thunevin Calvet  Les Dentelles 2011, Château Valandraud 2011 rouge et Valandraud blanc 2007.

 

Un déplacement le 20 mai à Biarritz avec l’appellation Lalande de Pomerol et le 21 mai le sortie des notes  et commentaires de Jacques Dupont pour la revue Le Point

 

Et Vinexpo Hong Kong les 27,28 et 29 mai

Partager cet article
Repost0
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 16:03

Portes Ouvertes des chais de Saint Emilion le weekend dernier :  formidable outil de communication , si j’en crois la fréquentation chez nous et le nombre de bouteilles ouvertes ! 

Bientôt, les 19  et 20 juillet, le nouveau Saint Emilion Jazz Festival est annoncé avec beaucoup de concerts gratuits et seulement 2 concerts payants dont celui organisé le samedi à 16 h à la Salle des Dominicains pour 200 personnes, intitulé «  la dégustation musicale », qui permettra à Jacky Terrasson et Stéphane Belmondo  d’improviser après la dégustation de 7 des 1ers crus de Saint Emilion

 

10177974_585067188257945_6177536576199529361_n.png

Partager cet article
Repost0
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 14:37

Visites, dégustations, nous participons aux 4 journées portes ouvertes du jeudi 1er mai au dimanche 4 mai inclus pour Château Valandraud à Saint Etienne de Lisse (RD 243, entre  Saint Christophe des  Bardes et Saint Genès de Castillon – entre Château Pressac et Château Fleur Cardinale)

Et également pour Clos Badon Thunevin, dans le centre ville de Saint Emilion ( au 14 rue de la Petite Fontaine, à côté du restaurant  Le Clos du Roy, en face du monument  de la Tour du Roy), dans ce qui était le chai-garage historique de Valandraud.

C’est l’occasion de pouvoir goûter, visiter plein de châteaux de Saint Emilion et même d’acheter quelques bouteilles !

Partager cet article
Repost0
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 16:56

Une étonnante demi-bouteille de Haut Marbuzet 1964 depuis longtemps dans la cave de nos amis de Saint Emilion et oubliée dans un coin, ouverte à l’occasion d’un repas amical. Cette bouteille ouverte pour reparler des bouquins « autour d’une bouteille » de Gille Berdin et de la séance des dédicace conjointe organisée au Bar du CIVB avec Henri Duboscq . Cette demi-bouteille était excellente, grand vin.

Egalement bu, un joli Citran 1988.

 

A la maison, suite à des commentaires de Caroline et d’un collègue négociant, j’ai eu la curiosité d’ouvrir à table un Valandraud 1997 et ils avaient raison : même nous, toujours du genre « jamais contents », nous fumes surpris par la richesse et la maturité de ce Valandraud 1997 qui, à l’époque, malgré une sélection extrême (tri des raisins à la main, etc…) avait confirmé ce côté végétal qui marquait ce petit millésime (4800 bouteilles seulement);  est aujourd’hui gras, ample, puissant, surtout le soir alors que le vin à midi était encore sur la réserve, donc un potentiel énorme !

Goûtées également,  quelques bouteilles de la cave Terre des Templiers à Banyuls dans le Roussillon : un blanc issu de grenache, superbe, une bien jolie série de vins hors commerces ?

Partager cet article
Repost0
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 16:27

Dîner dégustation le 23  avril 2014  organisé par le Wine & Business Club à la Villa Duflot à Perpignan. Près de 50 personnes, apéritif avec Virginie de Valandraud blanc 2009, Bad Girl et Bad Boy Gold 2004, suivi à table par Valandraud blanc 2007, Valandraud rouge 2006, les 3 Marie 2011 de Thunevin-Calvet et notre Maury 2004.

Organisation parfaite, repas de qualité, service impeccable, que dire de plus -  si ce n’est que faire un aller-retour à Perpignan en pleine campagne primeur des Bordeaux 2013, c’est la preuve qu’il y a du temps libre.

 

A Perpignan, en tout cas, on aime le Bordeaux et les vins locaux, et on est loin de tous nos petits, gros, problèmes.

 

h-20-1859314-1261924688.jpg

La neige sur les sommets des montagnes apporte en plus avec un soleil du bord de plage, un contraste avec nos paysages de Saint Emilion. L’occasion aussi de voir ou revoir des amis et de s’en faire de nouveaux, c’est le but du Wine & Business Club.

Partager cet article
Repost0
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 14:38

Izak écrit sur son site GreatBordeauxWines  et intervient régulièrement sur le forum de Mark Squire. Il a mis en ligne le 22  avril ses notes pour 296 vins de Bordeaux et il note bien  Valandraud rouge ( 91-93),   Virginie de Valandraud  et Clos du Beau Père étant notés 89. C’est vrai qu’il aime particulièrement nos vins qu’il connait bien pour les goûter régulièrement.

 

Je ne sais pas si cela doit rester un secret, mais la dernière fois que j’ai mangé avec lui chez un ami dans un cru très célèbre, il avait suscité notre curiosité et notre surprise an ayant semble-t-il le don de faire vibrer la grande table et nous étions tous prêts à écouter les esprits appelés par lui pour donner leurs avis sur les vins bus à l’aveugle. Sans réponse, le phénomène de la « table qui vibre » restera une énigme. Les vins, fort bons, et le moment de partage n’en fut que plus sympa grâce à cette mystériuse table vibrante au niveau de place occupée par Izak

Partager cet article
Repost0
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 16:24

Au restaurant Les Belles Perdrix du château Troplong Mondot, 2 bouteilles excellentes : Baron de L de Ladoucette 2009, un très jeune vin issu de cépage sauvignon blanc sur l’appellation Pouilly Fumé, suivi d’un Domaine de l’A 2009 Côtes de Castillon largement du niveau d’un cru classé de Saint Emilion. Service attentionné  et repas digne d’une,  voire 2 étoiles Michelin.

Troplong Mondot 2013  justement offert en primeur aujourd’hui.

Partager cet article
Repost0