Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 13:16

Un de mes amis me dit, l’air de rien (marque déposée ), ton blog est un peu court, moins intéressant, etc…

Je sais.

Depuis quelques temps, ce blog est consensuel : reprise d’articles ou de photos, surtout durant les vacances du mois d’Août.

A cela plusieurs raisons dont la principale, et c’est un peu triste à dire, c’est qu’il me parait difficile de ramener sa g…. quand on a la bouche pleine alors qu’une grande partie du vignoble français, bordelais, soufre des 2 ou 3 années passées, dures climatiquement et dures économiquement.


De plus, le classement de Saint Emilion est contesté, j’ai des amis des 2 côtés, ceux pour ( bien silencieux) et ceux contre (un peu plus bruyants) et m’empêche, en tout cas je m’en empêche, de soulever des sujets polémiques et Dieu sait s’ils ne manquent pas.

Donc voilà, un blog un peu mou du genou,  mais c’est pas grave Coco !  Comme dirait un ami que j’ n’ai pas vu depuis longtemps.


Pour me faire pardonner, voilà un beau sujet de polémique (pourquoi encore ?) : le millésime 2014  devrait être un mauvais millésime  , puisque je vous le dit ,mes biens chers frères, le grand millésime, ce sera le 2015 !

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 16:09

Toujours sur le site du Wine Advocate, voici les notes et commentaires sur des propriétés amies :

 

Chateau Sansonnet 2013  89-91   :   "This is another property much like Villemaurine, that has come of age and is one of the up-and-coming stars to look for from St. Emilion. The 2013 is a sleeper of the vintage, much like the 2009 and 2010. The final blend is 97% Merlot and 3% Cabernet Franc hit 13.5% natural alcohol. The wine was produced from 12 hl/ha yields, largely because of the vintage. Seventy percent of the harvest made it into the final wine. It shows good structure, an opaque purple color, and a sweet nose of blueberry and black raspberry fruit (a characteristic of this estate), licorice, graphite and spring flowers. It is medium-bodied, has good depth, overall ripeness and should drink nicely for 10-12+ years."  RP

 

Chateau La Vieille Cure 2013   88-89 :  " This property, which appears incapable of doing anything wrong, continues to over-perform, producing delicious Merlot-dominated wines loaded with fruit and purity. The plump, enticing 2013 stands out as one of the top wines of the Right Bank and the Fronsac appellation. A deep ruby/purple color is accompanied by abundant notes of raspberry and black cherry fruit, medium body, noticeable but well-integrated acidity and a fine finish. It should drink well for 5-7 years."  RP

 

Chateau Fleur Cardinale 2013  89-91  : "The wine, a final blend of 80% Merlot, 15% Cabernet Franc and the rest Cabernet Sauvignon, produced just over 4,000 cases, which is almost half the winery's normal production. Their brilliant duo of consultants was Jean-Luc Thunevin and Michel Rolland-s assistant Jean-Philippe Fort. Natural alcohol comes in at 13.5% and the wine is soft, round, opulent and elegant with sweet blackcurrant and black raspberry fruit, a hint of cherries, dusty, loamy soil undertones, tobacco leaf, licorice and a touch of background oak. It is medium-bodied, very attractive and can be drunk early on or cellared for 7-10 years. This is, once again, a sleeper of the vintage.
This has been one of the outstanding buys in all of Bordeaux for well over a decade. The Decoster family has done a remarkable job in consistently producing some of the most enjoyable as well as complex and delicious wines of St. Emilion. The property is not small, with about 55 acres of vineyard. In 2013 yields were absurdly low, at 17 hectoliters per hectare."  RP

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 13:27

Avec Murielle, 3 jours passés dans le Roussillon pour aller voir nos partenaires, faire une augmentation de capital, et profiter du déplacement pour admirer une fois de plus ces terroirs grandioses, ces vignes pleines de promesses cette année, belle vendange à attendre en volume et en qualité. Le volume produit étant le facteur déterminant pour équilibrer les comptes financiers qui étaient en dessous de tout car, comme à Bordeaux en 2013, une grosse coulure implique  une petite récolte.

Quant à l’année 2012, nous avions eu la grêle sur une partie du vignoble, donc vive à ce jour ce millésime 2014 plein de promesses !


Les balades dans les vignes avec ces paysages sublimes où l’écologie naturelle des lieux grâce aux garrigues majoritaires, le dispute aux vues sur les Pyrénées, les amandes que l’on eut récolter, les raisins muscat et macabeu déjà bons, les figues et le miel avec les croquants.  La visite des chais et bureaux de l’ami Hervé Bizeul et le repas pris à Leucate chez Biquet, restaurant style paillote sur la plage, cadre décalé, patron charismatique et la nourriture et les vins qui valent le détour..... et nous voilà de retour à Saint Emilion pour, nous aussi, préparer la rentrée. : du  boulot commercial à la préparation des vendanges et tous les déplacements médias à venir.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 09:06

Robert Parker a publié le résultat de ses dégustations des millésimes 2003 et 2013 :

 

Valandraud 2013     90-92

"Jean-Luc Thunevin and his wife, Murielle Andraud, have created a beautiful new label for Valandraud. The dense ruby/purple-colored 2013 reveals excellent sweet tannin, rich black currant and cherry fruit, hints of licorice and graphite, and a well-made style. This medium-bodied St.-Emilion is a sleeper of the vintage. It should drink well for a decade or more." RP

 

Valandraud 2003     93

"This wine, conceived in a period when this property was not as well-known as it is today, is strutting its stuff. Proprietors Jean-Luc Thunevin and Murielle Andraud should be pleased. The color is a healthy dense plum/ruby. Aromas of sweet licorice, black currants and tobacco leaf are followed by a full-bodied, opulent wine without a trace of oxidation or fatigue. This beauty is a true success for a 2003 Right Bank offering. Drink it over the next 10-15 years." RP

Partager cet article
Repost0
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 15:49

Début Août, Neal Martin a publié sur le site de Robert Parker, ses notes et commentaires pour les 2004 et voici son appréciation de notre Valandraud 2004 :

 

2004 Château Valandraud       92
Tasted blind at Farr Vintners 2004 horizontal tasting. The Château Valandraud 2004 has a well-defined and comparatively complex bouquet with brisk blackberry, dark plum and sandalwood aromas that open nicely in the glass. The oak is nicely integrated here and focused. The palate is medium-bodied with a saline entry. There is good depth and energy here, building nicely to a composed, truffle and smoke-tinged finish that has a sense of classicism beginning to come through with age. Excellent Mon. Thunevin! Tasted March 2014. NM

 

Merci Neal !

Partager cet article
Repost0
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 13:27

Invités par un ami à voir le match de rugby Union Bordeaux Bègles contre Racing Métro au stade Chaban Delmas, ce fut le second match  vu par moi, car je ne suis pas particulièrement fan de sport !

Une ambiance de rêve, un beau match et à l’arrivée, une très belle victoire de l’UBB et une excellente soirée. Comme quoi, on peut finir par aimer et être supporter.


Blog calme depuis 3 semaines :  les vacances de Cécile, bien sûr, et le calme des évènements commerciaux. Même si, du côté des vignes, c’est encore une année compliquée avec beaucoup, beaucoup de travail pour mes équipes, et du côté des chais, on prépare déjà la prochaine récolte.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 09:31

Une réunion de travail au Château Valandraud tenue sur la terrasse avec cette superbe vue sur la vallée, nos vignes et celles du château Fleur Cardinale, me fait prendre conscience, si c’était nécessaire que depuis la création de l’entreprise en 1988 et mon arrivée à Saint Emilion en 1984, il s’est passé  beaucoup de choses et qu’il n’est pas trop tard pour mettre un peu d’ordre dans  toutes ces sociétés, SARL, GFA, SCI créées les unes après les autres, au fur et à mesure des opportunités ou des besoins liés à mes activités de négoce de vins, de viticulteur et de conseil.

Avocat, comptable, expert comptable, commissaire aux apports, notaire ayant bien travaillé, retour à la maison à Saint Emilion pour un repas préparé par Murielle, produits frais et de saison, un régal.

Les vins : Valandraud blanc 2005 toujours superbe, le temps le bonifie, ce qui n’est pas si courant pour un blanc sec de Bordeaux, vive le sémillon !

Après, pour expliquer par la dégustation la valeur de la marque et c’était déjà le cas avec notre blanc de Valandraud, en appellation Bordeaux, Virginie de Valandraud 2011 comparé à Valandraud 2011. Nos compagnons de table sont prêts à revérifier ces vins à la première occasion, sans doute en septembre !

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 14:07

Site référencé « Vigne, vin – art, gastronomie », mais ce que je préfère en fait c’est le nom Philippe Margot car il est, comme pour le mien, vraiment prédestiné.

Un travail considérable, des articles sur tous les aspects du monde su vin.

Comment a-t-il pu faire tout ça ? Combien d’années de travail ?  Vive la passion d’un Suisse hors norme.

Partager cet article
Repost0
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 15:44

Un repas avec nos amis fournisseurs d’étiquettes, de barriques (Seguin Moreau) et Michel Puzio (ex Croix de Labrie).

 

photo--2--copie-1.JPG

 


2 vins « étrangers » Kracher et Olivier Leflaive, et les Taluos d’Eric Soulat, avec un Thunevin Calvet Grenat, précédés de Croix de Labrie et Valandraud 2003, et Virginie de Valandraud blanc 2013  tout juste mis en bouteille.

Partager cet article
Repost0
1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 13:14

 

France 3 Aquitaine parle  et montre Saint Emilion, la ville, les châteaux et les commerces dont la boutique où Didier Lambert accueille avec le sourire les amateurs de vin du monde entier.

Partager cet article
Repost0