Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

5 juin 2005 7 05 /06 /juin /2005 23:00

Pour confirmer ce que Jérôme Pérez a écrit sur le site de la Passion du Vin, il ne s’agit pas de faire à Maury des vins « Bordeaux » version THUNEVIN, mais les meilleurs vins possibles avec les spécificités de ce terroir unique. Pour moi, il est prématuré de faire appel à des Cabernets ou des Merlots, alors qu’il y a des Grenaches sublimes, des Carignans étonnants (hé oui, vieilles vignes et petits rendements, comme ceux de Jacques Montagné de Mas del Rey) et je trouve surprenant cette obligation d’incorporer des Syrah dans l’assemblage final pour avoir droit à l’A.O.C. Mais c’est encore un autre débat…

 

En ce qui concerne les prix, Jean Roger et moi-même organiseront à l’occasion une dégustation à l’aveugle des vins « Sudistes » par niveau de prix. Pour information, nos bilans actuels sont justes, nous ne gagnons pas d’argent avec cette propriété.

 

D’autre part je ne me rends à Maury que 5 à 6 fois par an et mon associé Jean-Roger Calvet, qui y a ses racines, est tous les jours dans les vignes et dans le chai. Il fait les vins avec l’aide d’un oennologue local Claude Gros. En définitif, j’interviens très peu. De toute façon, les vins que nous produisons sont les vins que nous aimons boire. Pour preuve que nous travaillons bien, nous n’avons aucun problème de vente.

 

Enfin, la Revue du Vin de France a, dans son dernier numéro, clairement séparé le Languedoc du Roussillon en lui consacrant un cahier spécial.

 

Partager cet article
Repost0
5 juin 2005 7 05 /06 /juin /2005 23:00

Bonjour à tous !

 

Si certains d’entre vous s’inquiètent du silence de Jean-Luc la semaine dernière, c’est que je n’étais plus là pour mettre le blog à jour (pour ceux qui ne le savent pas encore, je m’occupe de la gestion et de la mise en ligne des articles sur le Blog de Jean-Luc).

 

En effet, François Mauss, président du Grand Jury Européen, a eu la gentillesse de m’inviter trois jours à Chamonix pour participer aux dégustations des Bordeaux 2001. Nous avons goûté et noté environ 165 vins de la Rive Gauche et de la Rive Droite de Bordeaux. Exercice difficile pour un néophyte comme moi ! De plus, j’ai pu découvrir un échantillon de vins de Savoie, du Valais et du Val d’Aoste, le tout accompagné par la superbe cuisine de Pierre Carrier du Hameau Albert 1er.

 

De ce séjour, je retiens l’ambiance très professionnelle et en même temps très chaleureuse du Grand Jury Européen, qui m’a permis de faire mes premiers pas en dégustation et d’apprendre beaucoup. Encore merci au président et à tous les membres du GJE.

 

Ludovic Decoster

Partager cet article
Repost0
26 mai 2005 4 26 /05 /mai /2005 23:00

J'ai découvert avec un réel plaisir le blog de mon ami Hervé Bizeul (http://www.closdesfees.com/dotclear/). Jamais je n'arriverai à écrire aussi bien que lui et je vous en recommande à tous la lecture.

Le temps à Bordeaux est exceptionnel, avec des températures bien au dessus des normales saisonnières. Muriel est en train de reprendre son bronzage agricole, qui est, croyez-moi, bien différent de celui du Cap-Ferret !

 

Partager cet article
Repost0
25 mai 2005 3 25 /05 /mai /2005 23:00

La fleur vient de commencer dans les parcelles les plus précoces. Les vendanges devraient donc débuter vers le 20 septembre.

De plus, la campagne primeur a l'air de vraiment démarer. Le téléphone sonne plus souvent !

Partager cet article
Repost0
22 mai 2005 7 22 /05 /mai /2005 23:00

Je trouve des excuses à tout le monde. Je dois donc avoir pas mal de chose à me faire pardonner :

 

  1. Tout à l’heure, au restaurant du Tertre, j’ai pris un café. Il avait beaucoup de marc. Cette façon de faire le café est un apport non négligeable de la Turquie à l’Europe. Encore que, comme pour le vin, tout n’est qu’une question de point de vue.
  2. Monsieur X, sur le site de la Passion du Vin, conteste souvent les prix. Il a (en partie) raison. Cependant, pour qu’un vin soit disponible à 10 € TTC chez un caviste en Suisse, il a bien souvent été vendu par le vigneron 5 € Hors Taxes, voir moins ! La différence s’explique par le transport, les taxes, les marges des intermédiaires…
  3. Les vins écolos, rarement bons, ont néanmoins obligé les autres producteurs à faire quelques efforts. Toutefois, il est plus facile de limiter les apports en souffre avec des pH de 3,4 qu’avec des pH de 3,8. Ou alors, je demande qu’on m’explique : A force de vouloir faire des vins avec un pH plus bas, on obtient des vins qui plaisent moins. J’en suis, cette année, la preuve.

 

Dicton du Jour : Cerises en mai, vendanges en septembre !

Partager cet article
Repost0
22 mai 2005 7 22 /05 /mai /2005 23:00

En effectuant ma "revue de presse" quotidienne sur Internet, j'ai eu ce matin la surprise de découvrir sur la page d'accueil de la Passion du Vin que mon Calvet Thunevin "Hugo" 2002 avait été sélectionné comme bouteille de la semaine. Cela me fait vraiment très plaisir.

Je vous laisse vous rendre sur le site de la Passion du Vin pour découvrir cet article.

Partager cet article
Repost0
19 mai 2005 4 19 /05 /mai /2005 23:00

Hier, toute l'équipe de Fleur Cardinale s'est réunie pour une dégustation de travail, conduite par le propriétaire Dominique Decoster.

Nous avons donc goûter les quatre millésimes produits par le nouveau propriétaire (2001 à 2004). Les vins se sont très bien montrés.Comme l'an passé, nous avons fait un bilan du dernier millésime (tout le vin est vendu, ce qui est assez rare aujourd'hui) et nous nous sommes posés plein de questions car les vendanges 2005 arrivent dans quatre mois !

A table, le repas était amical et nous avons bu deux bouteilles de Fleur Cardinale 2001. Délicieux ! Nous avons également eu droit à un vin à l'aveugle : tout le monde était d'accord qu'il s'agissait d'un grand vin. Pour moi, je pensais à un 1990, style Cheval Blanc. Il s'agissait en fait d'un Pavie 1988, un vrai régal.

Ce repas et ces deux vins me permettent de conclure que Bordeaux et ses différences (Pavie 1988 est un vin plutôt traditionnel, alors que Fleur Cardinale se veut moderne) ne doivent pas donner lieu à des querelles de clochers mais sont une vrai chance pour toute la région.

Partager cet article
Repost0
18 mai 2005 3 18 /05 /mai /2005 23:00

Les notes du dégustateur américain Stephen Tanzer sont sorties ce matin. J'ai personnellement beaucoup de considération pour M Tanzer et pense que c'est quelqu'un de très fiable.

Je ne donnerai pas ici une copie des notes. Elles sont disponibles sur le site de Stephen Tanzer. Juste pour information :

Valandraud 2004 : 91-94

Virginie de Valandraud 2004 : 88-91

Blanc de Valandraud N°1 2004 : 88-90

Prieuré Lescours 2004 : 87-89

Clos Badon Thunevin 2004 : 86-88

Fleur Cardinale 2004 : 89-92

Que des bonnes nouvelles pour attaquer la journée !

 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2005 2 17 /05 /mai /2005 23:00

La polémique naissante entre le Grand Jury Européen et un journaliste spécialisé me fait repenser à la conversation que j’ai eue hier avec Hervé Bizeul du Clos des Fées.

Nombreux sont ceux qui, sur Internet, font preuve d’un grand talent d’écriture. Avec leurs mots, ils ne se contentent pas de rendre compte de l’évolution des vins ou de l’état de tel ou tel vignoble, ils expriment les sensations, les sentiments qu’ils éprouvent lors de la dégustation d’un premier grand cru ou d’une cuvée moins renommée mais qui peut rivaliser avec les meilleurs. Chez eux, la langue de bois est proscrite.

Ces talents sont, bien souvent, inexploités par la presse spécialisée. A côté de comptes-rendus de dégustation en Bourgogne ou de commentaires de dégustation d’un vieux Bordeaux, beaucoup d’articles publiés paraissent plats et mornes, sans passion.

Internet recèle de perles rares, d’amoureux du vin qui savent en parler. Pourquoi ne pas leur donner une tribune, une chronique dans telle ou telle revue ? La lecture de leur prose apporterait sûrement un nouveau entrain à ceux qui, comme moi, réfutent les idées arrêtées et réactionnaires.

 

Pour conclure, il est amusant de constater que lorsque les journalistes n’ont plus de vin à critiquer, ils se critiquent entre eux !

Partager cet article
Repost0
16 mai 2005 1 16 /05 /mai /2005 23:00

Comme tous les week-ends, j'ai fait le tour des vignes et des chais, accompagné de mon chien Max.

Voir, sentir, ressentir, ce sont des choses qui ne s'apprennent pas dans les livres.

C'est toujours aussi bluffant de se balader dans le Saint-Emilionais. Le matin au levé du soleil, j'apprécie le résultat de l'influence écologique : lapins, lièvres, oiseaux, insectes, herbes sauvages... Je me rappelle qu'il y a une quinzaine d'années, ces vignes étaient un désert animal et végétal. Ceux qui regrettent le temps passé ont une mémoire bien sélective.

 

A Libourne, pour la première fois, les sommeliers ont organisé une grande dégustation : Vinoplurielle. Durant tout le week-end de la Pentecôte, de nombreux producteurs de la France entière faisaient goûter aux passants les produits de leur terroir. La sélection des vins était extrêmement qualitative, dès vins d'Alsace à l'Irouleguy en passant bien évidemment par nos différentes appellations bordelaises.

Dans le contexte actuel, une telle initiative est à saluer. Espérons qu'elle se reproduise et se multiplie.

Partager cet article
Repost0