Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles RÉCents

21 août 2006 1 21 /08 /août /2006 09:09

Quelques clients célèbres !

L’un des vins préférés de Tom Jones serait Valandraud 1999. Cela tombe bien : j’aime bien  ce sexy-boy, né en 1940, et quand même toujours là avec ses tubes planétaires (It’s not unusual, What’s new pussycat et Sex bomb).

Sa pêche d’enfer vient sans doute de tous ces polyphénols et anti-oxydants que je livre avec mes bouteilles…

 

Il y a quelques années, nous avions vendu aussi quelques caisses à Monaco pour Elton John, qui voulait offrir ce vin à ses amis.

 

 

Si seulement, ils pouvaient faire un clip avec une bouteille de mon vin, cela vaudrait toutes les campagnes de pub du CIVB !!!

Partager cet article
Repost0
18 août 2006 5 18 /08 /août /2006 08:57

Pour ceux qui pensent que mon métier, ce n’est que bien manger et bien boire à cause de tous ces repas que je relate, car il est évident que je préfère le verre à moitié plein dans ma vie, je voudrais juste donner une idée de choses désagréables, à gérer de plus ou moins près : un dossier aux prud’hommes déposé par l’ancien cadre responsable des Vignobles Clément Fayat, une convocation devant le juge pour l’oubli d’un numéro de lot sur l’étiquetage de Château Puy Arnaud Maureze (22 étiquettes trouvées sans numéro de lot sur plus d’un million vendues par an dont 80% à l’export), des réunions avec les archis pour les travaux à finir à Bellevue de Tayac et ceux qui débutent à Bel Air Ouÿ, les négociations à chaque fois sur les commandes qui, aujourd’hui, n’arrivent pas seules mais avec des demandes de remise et autres aides à la vente, les rendez-vous avec mes banquiers pour les financements en cours concernant les futurs achats de vignobles qui devraient nous permettre d’être indépendants en ce qui concerne les approvisionnements, mon problème permanent de stockage de tout ce stock, les vérifications des prix (de vente, d’achat, moyens, pondérés, bilans), etc, etc….

Les journées sont bien remplies !

Partager cet article
Repost0
17 août 2006 4 17 /08 /août /2006 11:02

Visite de copains du Québec

 

 

Avec la Famille Laberge, Jean Frédéric, Madame et leur fille, à 12h30, une assiette de charcuterie à L’Essentiel avec Clos Badon et Calvet Thunevin. Et, à toute vitesse, un saut à Bel Air Ouÿ avec un couple de jeunes mariés, férus de vins, (qui à côté de nous se régalaient d’Yquem, Ausone et Cheval Blanc), pour voir les vignes et le chai.

Ensuite dégustation d’un lot de merlot 2005 et Valandraud 2004, toujours en barrique.

Et, vite, vite, ils sont partis pour visiter Cheval Blanc à 15h00, non sans m’avoir laissé sirop d’érable, 2 bouteilles de cidre de glace au nom évocateur, la face cachée de la pomme « Neige » et surtout Frimas 2003, bu tout de suite après l’avoir reçu, avec Carlos de L’Essentiel et l’équipe commerciale encore au boulot au Mois d’Août.

Même si l’on n’aime pas les pommes, il faut dire que, là, ce n’est que du plaisir : du fruit comme un sorbet au miel acidulé, et une longueur en bouche en plus. Quand je pense que ces pauvres Québécois peuvent nous porter toutes ces merveilles et qu’au retour ils vont être contingentés à 2 ou 3 bouteilles de vin.

La vie d’amateur de vin Québécois ressemble vraiment à un enfer : tout à portée de main mais défense d’y toucher….

 

 

Et aussi les préparatifs du voyage à New York, du lundi 20 au dimanche 27, avec Xavier et Christian. Ce sera notre 4ème voyage aux USA cette année : après déjà New York, Washington, et Las Vegas.

 

 

Ensuite, on sera dans les préparatifs des vendanges, la sortie du Guide Hachette, le Cercle Rive Droite, 2 repas en Sauternais, le début des foires aux vins et la gestion de tout cela, sans avoir le don d’ubiquité.

Partager cet article
Repost0
16 août 2006 3 16 /08 /août /2006 09:34

Week-end prolongé à Maury, pour voir nos vignes, nos amis, et nos projets en cours. Plusieurs repas au Bistro-cave Pichenouille de Geneviève et Jean : table d’hôtes de 20 personnes et tous les vins du coin, à la boutique et sur table, ce qui nous donne l’occasion de goûter les petits derniers et les nouveautés.

 

 

Un repas également au Château de Jau, un soir, où exceptionnellement il faisait froid. Ambiance froide par conséquent, idée simple de repas à la propriété avec les vins des proprios. Cadre très beau, assiette normale, le thon délicieux…mais, pourquoi en si petite portion ? Les vins servis, eux, généreusement, blanc, rouge, rosé, clientèle jeune, service jeune. Prix : 36 €uros par personne, vin compris. Le midi, c’est 27 €uros, je crois.

 

 

Heureusement, un repas chez Claudine et Hervé Bizeul, où là, tout est toujours parfait, avec un Clos des Fées 2003 d’anthologie et un Walden 2005, juste mis en bouteille et déjà tout vendu. Visite du chai, puisque fini, qui ferait notre bonheur, nous qui sommes cette année accueilli à la Cave coopérative de Maury pour vinifier Constance.

 

 

Un moment de vacances, au paradis de Christine et Jacques Montagné, au Cap Béar à Port- Vendres, avec vue sublime sur la baie de Paulille, et des gambas fraîches comme jamais je n’en avais mangé, accompagnées d’un rosé de Philippe Gard.

Le Paradis, je vous dis…

Partager cet article
Repost0
11 août 2006 5 11 /08 /août /2006 08:34

Sur winemega.com, pleins d’infos, dont une peut particulièrement intéresser les amateurs : c’est un tableau qui essaie de présenter les meilleures qualités (notes des journalistes) / prix des vins, jusqu’à la vente.

 

 

A prendre avec précaution, comme tout relevé statistique, et sans vouloir dire de mal, il y a quelques rapports qualité / prix à qui il manque vraiment soit la qualité, soit le prix. Mais c’est un avis perso.

Cela donne en tout cas quelques indications. Pour 2005, par exemple, je suis d’accord avec au moins 70% des vins cités, ce qui est déjà pas si mal.

 

 

Tant qu’on est sur ces rapports qualités / prix, j’avais demandé à un ami de m’acheter quelques bonnes bouteilles de Bourgogne dans un rapport prix / qualité (je n’ai pas encore de nouvelles sur ces vins, mais je suis sûr que ce sera bon !).

Vous remarquerez que j’ai écrit « prix » avant « qualité ». En effet, quand j’achète un produit à 50 €uros, je n’attends pas le même résultat que pour un produit à 10 ou à 100 €uros . C’est dans ce sens que je peux, moi, situer un rapport prix / qualité, plus facile quand je vais au restaurant ou dans une boutique, pour exprimer mes besoins.

Partager cet article
Repost0
10 août 2006 4 10 /08 /août /2006 09:26

Visite de Bellevue de Tayac à Margaux, hier, avec Guillaume Quéron.

Les vignes sont belles.  Même si un blaireau gourmand attaque déjà nos raisins les plus mûrs, en attendant …les sangliers qui, ici aussi, sont très présents (je dis « aussi » car Hervé Bizeul et tous mes amis du Roussillon savent ce que les sangliers sont capables de faire comme dégâts dans les vignes).

Là où ç’est le pire, puisque les sangliers sont même visibles en plein jour, ç’est chez Andréa Francetti, à Tenuta Di Trinoro en Toscane.

 

 

Donc, en tout cas, on va mettre une clôture électrique pour sauver nos raisins. Mais je crois que le lieu est propice aussi aux oiseaux.  Tout autour de nos vignes il y a des bois, des taillis, des prés, donc très fréquentés par nos amis les bêtes.

 

 

A Clément-Pichon, rendements naturels en baisse sur les Cabernets. Les Merlots, ça va.

Le lieu est magique, à 10 minutes de Bordeaux. La capacité d’accueil et la possibilité de visite seront exploitées sous peu.

 

 

A Compassant, c’est le top de nos vignobles : équilibre total, pas de vendanges en vert, rendement naturel autour de 35 hecto/hectare.

 

 

Encore beau temps…

Partager cet article
Repost0
9 août 2006 3 09 /08 /août /2006 09:16

Hier soir, pour les Droulers et leurs amis, petit repas sympa !

 

 

Billecart-Salmon Brut : vineux – Truffes sur toast.

Dominus 2000 : Parfait comme 1er vin. Ca commençait très fort ! A résisté au Jabugo-Melon.

Valandraud 1998, une de nos grandes réussites et Harlan 1997, toujours aussi bluffant avec le rôti / purée !

Klein Constantia 1995 : Superbe d’équilibre – Sur une soupe de fruits rouges à la vanille.

 

 

Et… la fin de la bouteille de Mistel de Masroig et de notre Chocho «  Valandraud ».

 

 

 

 

Aujourd’hui, visite des vignes dans le Médoc, Clément-Pichon et Bellevue de Tayac.

Partager cet article
Repost0
8 août 2006 2 08 /08 /août /2006 12:38

J’ai quelquefois des demandes de lien avec d’autres sites. Et chaque fois que j’ai une demande, je trouve cela sympa. Sauf qu’avant de dire oui, je regarde un peu ce qui se dit sur le site du demandeur.

 

 

Et, si celui qui me demande un lien, alors qu’il est visiblement très inspiré par l’inverse de ce que j’aime, avec les sempiternelles phrases sur : terroir, mondialisation, vin vrai, anti-Rolland, Parker, Bettane, etc…alors là, je suis surpris par son manque de bon sens et, bien sûr, je ne réponds pas !!!

 

 

Sinon, à part ça….beau temps !

Partager cet article
Repost0
7 août 2006 1 07 /08 /août /2006 08:56

Hamitan a écrit sur le site dégustateur.com ou la passion du vin : « si le vin est bon et qu’il fait plaisir à ceux qui le consomment, cela devrait lui (il parle de moi) apporter plus de satisfaction qu’une (toute) relative tiédeur sur une note. »

Merci !

 

 

Mais voilà, je ne suis jamais content ! Je veux tout, comme un enfant capricieux que la chance a bien favorisé jusque là. Je veux tout !

 

 

Paradoxe, je ne suis pas malheureux de ne pas tout avoir, cela me donne la pêche pour aller encore plus haut. Cela peut paraître très bizarre et ça n’a pas l’air de s’arranger : j’ai besoin que l’on m’estime, que l’on me reconnaisse pour calmer (un peu) mes angoisses. Mais je ne suis pas abattu, et rarement négatif. Angoissé, oui. Optimiste, toujours.

C’est ma vie …

Partager cet article
Repost0
4 août 2006 5 04 /08 /août /2006 09:59

Reçu le Décanter d’Août/Septembre 2006.

 

 

Avec un beau, très beau score pour Calvet Thunevin « Les Dentelles » et Cuvée Hugo 2003, qui obtiennent chacun 5 étoiles, avec Domaine de l’Edre 2004, Carerades 2004 de Mas Amiel 2004.

 

 

Grand reportage de 5 pages sur les Cotes du Roussillon Villages, avec de très beaux commentaires sur beaucoup de vins comme ceux du Clos des Fées, et un beau 2 étoiles, vu le prix, pour Calandray réserve 2004.

 

 

Tout ceci vient consacrer maintenant : après la Revue du Vin de France (1er à nous découvrir), Parker (avec la première note de ce niveau pour nos Roussillon, je crois) et désormais Décanter.

 

 

Notre importateur anglais va voir sa tâche facilitée, et son coup de cœur pour nos vins, récompensé !

Et nos amis des supermarchés Leclerc, qui ont sélectionné Constance 2004, aussi !!!
Partager cet article
Repost0