Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 14:27
A table, midi et soir

Hier à midi, repas organisé par le Château Figeac pour les courtiers et négociants bordelais distributeurs des vins du château :

Daurade royale grillée aux perles de truffes

Tournedos de canard et foie gras au cassis

Plateau de fromages

Café gourmand

Champagne Pol Roger, Château Figeac 2011 en bouteille, Château Figeac 2003 en Jéroboam et Château Figeac 1975 en Impériale

Repas de travail échanges et informations, c’est vrai que l’on est attentif quand en plus, il y du Figeac comme vin de la maison . C’était le 1er jour des vendanges, un peu comme partout ici rive droite, le sourire, la sérénité et le calme, le rythme des vendanges était cool, cool, cool. Quelle belle journée.

Chez nous, 3ème passage pour les blancs, jeudi ce sera le dernier passage pour nos Valandraud et Virginie de Valandraud blancs, en attendant la semaine prochaine notre 1er passage pour ramasser notre Bad Boy Chardonnay 2015.

Ce jeudi vrai début des vendanges rouge pour les jeunes vignes autour du chai de Prieuré Lescours.

Hier soir, repas à la maison pour 5 personnes avec un Taittinger, suivi de Valandraud 2001 kosher tout à fait grand grand vin, et un Valandraud « normal » 2002 qu’il faudra boire dans 4 ou 5 ans tant il est très jeune. Sur les desserts un Maury Thunevin-Calvet 2004. Ouf.

Et ce soir, ça recommence.

Heureusement qu’entre- temps je visite les vignes des amis et que j’ai, midi et soir, mon partenaire à 4 pattes pour les marches digestives !

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 14:58

Le 20 septembre c’était la traditionnelle fête d’automne de la Jurade du ban des vendanges, aevc messe, défilé des jurats, intronisations et bien sûr repas !

Au menu :

Vichyssoise de cèpes et aubergines, langoustines bretonnes, râpé de truffes

Raviole de homard bleu et son consommé, poireaux à la riffe et crème de Panais

Chou de pigeon et foie gras, pâtisson jaune en surprise, pomme de terre lisse à la truffe

Fromage

Cerise en trompe l’œil et son sorbet, crème au poivre de Sichuan

Café –thé

Macarons de Saint Emilion

Côté vins :

Château de Barbe Blanche 2010 Lussac Saint Emilion

Château Penau Laplagne 2010 Puisseguin Saint Emilion

Château Mangot 2009 Saint Emilion Grand Cru

Château Jean Faure 2008 Saint Emilion Grand Cru

Château La Fleur 2008 Saint Emilion Grand Cru

Château Destieus 2006 Saint Emilion Grand Cru Classé

Château Laroze 2006 Saint Emilion Grand Cru Classé

Château Cap de Mourlin 2005 Saint Emilion Grand Cru Classé

Château Valandraud 2003 Saint Emilion Grand Cru, Premier Grand Cru Classé en 2012

Et à notre table, il y avait aussi Château Valandraud 2009 en magnum

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 09:32
Vendanges 2015

Jeudi, encore des passages dans nos vignes de cépages blancs pour ne ramasser que les grappes mûres, ça donne des jus de fruits fantastiques, sémillons au goût de poire, sauvignons blancs au goût d’ananas et sauvignons gris un mélange de mangue et abricot, un régal…. et surtout une évidence quand je suis passé après goûter les raisins encore sur pieds, au goût de pas mûr, après tout il y en a beaucoup qui vendangeraient mais ce n’est pas notre créneau. Nous n’avons pas encore commencé les chardonnays pourtant très jolis à voir mais là aussi encore, pas assez mûrs.

Hier encore, une petite parcelle de merlot rouge sur terroir de graves devant le chai de Prieuré Lescours en situation de blocage - terroir très sec, très caillouteux – ramassée et le reste des terroirs devra attendre mardi … peut être.

Ce vendredi, on continue les blancs chez ma fille.

Saint Emilion, et Pomerol commencent à vendanger. Rien d'étonnant que personne ne se précipite : l’état sanitaire correct des vignes et des raisins et le climat avec des nuits fraîches, ne peut que nous donner du courage et l’espoir de ne pas passer à côté de vendanges sublimes.

C’est rare, pas encore de stress au 18 septembre 2015.

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 09:55

Nous sommes mercredi 16 septembre : pourquoi attendre pour vendanger ces raisins 2015, déjà annoncés excellents comme presque partout en France ? Cette récolte de Bordeaux 2015 est en train d’être espérée comme un grand 2009, voire même 1959 si j’en crois ce que je lis.

Oui, vraiment, c’est incroyable de voir des vignes de Pomerol juste commencer à être vendangées, les stars « classiques »( tout au moins aux yeux des amateurs qui aiment justifier les styles) pas encore ou tout juste en train de commencer. Chez moi cela parait logique, mais vraiment il y a cette année une volonté collective de faire grand et de ne pas passer à côté , et il me vient cette idée absurde que personne ne veut faire un nouveau 1975, ce grand millésime où plein de vins réalisés avec des vendanges prometteuses ont donné des vins secs et morts debout.

Objectif donc : ramasser avec des tanins mûrs ces beaux raisins déjà pleins de sucre, aux pépins sans goût végétal mais à la peau encore épaisse.

Ce 2015 doit d’être grand et sexy, voluptueux et puissant.

Nos vendanges en blanc recommencent demain et peut être une petite parcelle de merlot située devant le chai de Prieuré Lescours - sur graves, terroir chaud et précoce - sera vendangée jeudi ou vendredi.

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 08:58

Après ces 2 matinées de vendanges, arrêt et reprise prévue le 14 au matin pour les sauvignons gris de Valandraud.

Hier mercredi, à table, des vins bien sûrs pour accompagner le couscous maison : Bad Girl rosé, Moulin Galhaud 2010, Fleur Cardinale 2004, Sansonnet 2002 et Valandraud rouge 2010.

Préparation de la fête de la Jurade le 20 septembre et ne pas oublier le samedi 19 la Fête du patrimoine qui attire à Saint Emilion un maximum de touristes, un défilé aux flambeaux de Jurats et un superbe feu d’artifice.

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 09:12

2ème jour de vendanges pour les sauvignons blancs de Lalande de Fronsac et les nuits fraîches (12°) font un bien fou à nos raisins qui, la journée, profitent du soleil et de températures situées entre 23 et 28 degrés. Chaque jour, le goût des raisins s’améliore, Bordeaux et toutes les régions ont, pour le moment, des conditions idéales pour faire de grands vins.

Et pendant ce temps- là, pour moi c’est visites, journalistes, commerçants, fournisseurs, clients, repas, nombreux repas – invité ou organisateur – rien que cette semaine à Valandraud, 15 personnes ce mercredi midi, samedi midi nous serons 10 et dimanche soir encore 10, français, japonais, coréens, chinois…

On peut légitimement se poser la question de savoir pourquoi on reste encore avec tout ça, une petite entreprise, seulement 66ème exportateur de vin sur les 500 référencés par la Douane de Bordeaux.

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 10:22
A armes égales

C’est cette expression que j’ai retenu lors de mon dernier passage à Maury. Propos tenus par l’ami Hervé Bizeul pour définir la qualité des moyens techniques mis à sa disposition dans son nouveau chai, nouvelle cuverie facilitant le travail et derniers équipements : cuverie Lejeune, pompes et autres machines à érafler, presser, etc… Il est vrai que lui ou moi avec nos débuts dans des « garages », sans moyens, ni matériel, ni place, nous ne pouvons que nous réjouir d’avoir enfin, au bout de 15/20 ans, des outils nous permettant d’être à « armes égales » avec nos collègues. Mais, est- ce vrai ? Peut on être à armes égales avec une propriété :

Riche et ayant déjà ses réseaux

Avec un classement en 1er cru du Médoc en 1855

Avec un Grand cru de Bourgogne

Avec une appellation historique

Etc…

Equilibre des moyens, sans doute, mais quand je me balade avec mon chien Max, dans les hauts de Saint Emilion, autour de la ville de Saint Emilion et que je vois l’état de perfection actuel dans la tenue des vignobles, je me dis que ce sont eux qui sont aujourd’hui à armes égales, qu’ils soient 1er crus ou grands crus, la seule différence c’est ce qu’écrit le 7 septembre Hervé Bizeul sur son blog à propos de son jour « J », faux départ qu’il déplace, retarde, seul à prendre cette décision parce qu’il est seul maître à bord, tout à la fois patron, employé, joueur, artiste, sensible, ambitieux, intuitif etc…, et là il n’est pas à armes égales, il est sur ce plan là, devant, bien devant. Encore faut-il que quelques médias réticents s’en rendent compte, sachant que déjà pas mal de clients et de partenaires économiques ont fait ce choix : sélectionner ce cru alors qu’il y en a tant et tant à disposition.

En conclusion, pas à armes égales mais chacun avec ses armes, et c’est bien !

Nous, on commence les vendanges en blanc aujourd’hui et a bien fait de ne pas vendanger avant ! Climat incroyablement favorable, froid et sec, état sanitaire et rendement correct, il n’y a plus qu’à croiser les doigts pour le mois à venir.

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 16:33

Je me fais ici le relais de l'Union des Grands Crus et de son président Olivier Bernard qui a diffusé aujourd'hui un communiqué sur le millésime 2015, que je vous livre ici :

A l'aube d'un grand millésime 2015...

Situé sur le 45ème parallèle à la limite nord des grands vignobles de rouge du monde, Bordeaux aime les étés ensoleillés pour réussir ses grands millésimes.

Les mois de mai, juin et juillet 2015 ont été historiquement chauds et secs. Le stress hydrique si important pour l'arrêt de croissance de la vigne a eu lieu tôt en juillet, générant une magnifique véraison début août. Je n'avais pas vu une véraison aussi homogène et précoce depuis 2009. Le 15 août, tous nos raisins étaient rouges et souvent déjà bien foncés....Heureusement août moins chaud et plus humide redonna une certaine vigueur à nos vignobles.

Les Blancs Secs

Ce mois d'Août a permis aux raisins blancs de "respirer" en conservant leur fraîcheur. Les premiers pressoirs rentrés depuis les derniers jours d'août sont superbes et la météo est bonne pour les 2 prochains semaines...C'est presque gagné !!!

Les Rouges

Les merlots se ramasseront durant la dernière décade de septembre

Les cabernets dans la première moitié d'octobre

Leur potentiel est magnifique mais il nous faut encore six semaines sans perturbations météorologiques majeures.

Les Liquoreux

Les sémillons et sauvignons arrivent tranquillement à parfaite maturité. Comme chaque année le botrytis dictera sa loi mais les bonnes conditions sont là...

Cela faisait quelques années que Bordeaux n'avait pas vécu la naissance d'un aussi beau millésime

Encore quelques semaines de suspense....

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 15:55

....Pour nous aussi, puisque notre entreprise clôture ses bilans au 31/08/2015 et, en attendant les chiffres exacts de 2015, nous sommes partis pour 2016, un peu sans trop savoir ce qu’il va falloir faire dans une économie mondiale de plus en plus fébrile ; mais ce serait trop simple de savoir à l’avance ce qui va arriver.

Et en attendant, nos vendanges qui sont toujours, à ce jour, plus que prometteuses ici à Bordeaux et aussi dans le Roussillon, déjà 6 déplacements prévus avant la fin du mois de Novembre organisés pour moi par mes collaborateurs. Une première à Istanbul en Turquie, les 2 autres plus habituels : un en Chine chez nos clients et l’autre au Wine Experience du Wine Spectator à New York suivi d’une première à Porto Rico, plus le salon Bettane & Desseauve à Hong Kong et le salon RVF à Bruxelles, sans compter le Salon Decanter de Shanghai.

Partager cet article
Repost0
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 15:12

En attendant le millésime 2015, c’est la rentrée pour moi !

Petite reprise du boulot, ce jeudi 27 pour quelques papiers à signer, un gentil banquier à rencontrer et les dernières décisions, ajustages dans le vignoble, effeuillages, vendanges en vert de nettoyage, peu de choses et il n’y a qu’à attendre nos vendanges en raisins blancs pour commencer à se faire une vraie opinion sur ce millésime prometteur.

Quelques lectures de médias sur le vin, dont la Revue du Vin de France… je n’ose faire de plus amples commentaires !

J’attends avec impatience les résultats de la grande dégustation des Bordeaux 2005 par Jean Marc Quarin ; et demain le Wine Advocate .

Et juste pour dire, le Roussillon est en train de préparer encore un grand millésime, Jeb Dunnuck, préparez- vous !

Partager cet article
Repost0