Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

3 mars 2021 3 03 /03 /mars /2021 14:45

Un petit tour outre-Manche, avec les commentaires et notations de Bordeaux 2018 par Jancis Robinson, et  les vins de nos amis ont été gâtés 😀 :

CHATEAU LA MARZELLE 2018 : 16.5/20

CHATEAU LA VIEILLE CURE 2018 :16.5/20

LYNSOLENCE 2018 : 16.5 +

CHATEAU SANSONNET  2018 : 16.5/20

CHATEAU FLEUR CARDINALE 2018 : 16.5+

CHATEAU CROIX CARDINALE 2018 : 16

CHATEAU SOUTARD CADET 2018 : 16 /20

Les Bordeaux 2018 poursuivent leur bonhomme de chemin !

Partager cet article
Repost0
24 février 2021 3 24 /02 /février /2021 16:14

Après 18 mois passés dans nos chais en cuves et surtout en bonnes barriques neuves, il est temps pour les 3ème vins d’être mis en bouteille par nous et notre équipement. Nous sommes, depuis longtemps totalement équipés pour ne pas avoir à demander à un prestataire de service quelle peut être sa disponibilité pour venir faire nos mises en bouteilles.  Cela nous laisse une liberté de choix seulement basée sur des critères de qualité : échantillons goûtés avec Rémi hier, un vrai régal, une gourmandise. Valandraud 2019 lui, continue son élevage en barriques.

Lors  des dégustations professionnelles des 2019 organisées par l’UGC ou par nos collègues négociants, les vins ont été notés plutôt favorablement par les journalistes et les critiques du monde entier. Ce sera bientôt le tour de nos clients de juger et commenter. Ce sera encore le cas pour le millésime 2020 car il est difficile à ce jour de programmer des évènements grand public dans nos chais.

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2021 3 20 /01 /janvier /2021 16:43

Virginie Thunevin a prêté son prénom pour nous permettre de baptiser le second vin du Château Valandraud en 1992- et  qui avait lors de sa création toutes les caractéristiques d’un véritable second vin : issu des terroirs achetés ou loués alors, produisant un vin élaboré à base des raisins des jeunes vignes, des lots écartés du 1er vin, des saignées et des presses, puis élevé  dans nos chais dans de très bonnes barriques neuves de la Maison Seguin Moreau, par la même équipe , et mis en bouteille par nous.

Ce second vin produit alors plaisait beaucoup grâce bien sûr à son nom, sa présentation luxueuse et paradoxalement son goût très éloigné de celui de château Valandraud, beaucoup plus puissant. Ce Virginie de Valandraud était très élégant, peu tannique, et j’en parlais à l’époque comme d’une interprétation bourguignonne d’un vrai Bordeaux. Le vin était devenu une icône, justement grâce à sa légèreté et son goût, dans ce pays toujours très fan de Valandraud : le Japon.

Les prix obtenus par mon entreprise et les négociants bordelais, et en boutique ( à l’époque plus de 100 F la bouteille) m’avait incité à transformer, à faire évoluer ce Virginie de Valandraud en un cru à la qualité digne d’un 1er vin, à l’instar des très célèbres Clos du Marquis ou Forts de Latour.

Donc, dès 1997 Virginie de Valandraud devient un vin puissant, avec une même capacité de vieillissement que celle revendiquée par les grands Bordeaux.

Cela signifie que, tout comme pour Château Valandraud, il s’agit pour nous de faire le meilleur vin possible ; et comme le vignoble n’a cessé de s’agrandir, les volumes produits issus de nos vignes en pleine propriété ou en fermage, permettent à ces Virginie d’être de plus en plus qualitatifs  et sont d’ailleurs récompensés  par de bonnes notes et commentaires de journaux, medias  et critiques, tels que Le Figaro ou plus récemment Neal Martin de Vinous au sujet du 2016 : «the second wine, Virginie de Valandraud, could challenge many of the more expensive Grand Crus of the appellation. », suite à des dégustations à l’aveugle réalisées à Londres en compagnie d’autres critiques et de professionnels du vin.

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2020 2 08 /12 /décembre /2020 10:10

Monsieur Jean Pierre Pernaut présentera son dernier journal télévisé sur TF1 ce 18  décembre 2020 à 13h, et c’est juste l’occasion de nous rappeler toute l’importance qu’a eu ce reportage sur Valandraud réalisé durant le semaine du 8  septembre 1997 par l’équipe bordelaise de Jean Yves Gros pour être ensuite diffusé au 13 h iconique de TF1 que Jean Pierre Pernaut a présenté pendant plus de 30 ans.

On a encore à la maison les 4 minutes de ce reportage diffusé sur une cassette VHS 😏 envoyée par l’équipe de tournage ! A peine cette diffusion terminée, le standard téléphonique a été saturé tellement le reportage était beau… Collègues, journalistes, inconnus, et bien sûr tout plein de demandes farfelues, mais en tout cas on s’en rappelle encore !

Ce reportage réalisé en 1 heure, en même temps que celui réalisé par M6  et une chaine suisse avait été déclenché par un article paru le 14  août 1997 dans le très puissant média qu’était à l’époque L’Express, article incroyable de 4 pages réalisé par M. Georges Dupuy.

Merci, merci encore 🙏de nous avoir tant  aidés, comme tant d’autres, qu’ils soient conseils, médias, critiques, journalistes, négociants et courtiers bordelais, importateurs, distributeurs, sommeliers et bien sûr nos clients, sans qui nous ne sommes rien !

Partager cet article
Repost0
4 juin 2020 4 04 /06 /juin /2020 14:42

Les journalistes publient leurs commentaires et notes des 2019 petit à petit, voici le résultat publié par Izak Litwar  pour nos vins :

Chateau Valandraud 2019 :  96-97

Valandraud blanc 2019 : 93-94

Virginie de Valandraud 2019 : 92

Virginie de Valandraud blanc : 92

Clos Badon-Thunevin 2019 : 92+

Clos du Beau Père  : 92

Domaine des Sabines 2019 : 90

Sans oublier les propriétés que je conseille :

Chateau Corbin 2019  : 96

Chateau Croix Cardinale 2019 : 90-91

Chateau Fleur Cardinale 2019 : 94+

Chateau La Marzelle 2019 : 91+

Chateau Moulin du Cadet 2019 :  93

Chateau Sansonnet  2019 : 91-92

Merci !

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2020 1 11 /05 /mai /2020 12:34

En 2014,   l'idée de faire un vin orange, ces vins blancs vinifiés comme des vins rouges, nous a naturellement été proposée par notre consultant Athanase Fakorellis, d'origine grecque ( ceci expliquant cela), idée que j'ai accepté avec un peu de réticence, n'étant pas un grand amateur de vin oxydatif, ni d'amertume.

La vinification et l'élevage des raisins blancs cépage Sémillon s'est fait de 2 manières : une en grappes de raisins entières et l'autre en graines éraflées. La durée d'élevage fût particulièrement longue, environ 3 ans me semble-t-il.

Ce Bad Boy vin orange millésime 2014 a été pratiquement vendu en intégralité au Japon et donc, nous avons en élevage de nouveau dans nos chais 4 barriques de Sémillon, millésime 2018 vinifié avec rafles.

 

Partager cet article
Repost0
27 avril 2020 1 27 /04 /avril /2020 16:50

Un récente dégustation à l'aveugle organisée par un négociant anglais a permis à Neal Martin de re-déguster Valandraud 2010  et de le noter de nouveau : 96/100 smiley

"The 2010 Valandraud has a well - defined bouquet, the fruit slightly darker than its peers, quite mineral -driven and precise. This feels very lively and energetic. The palate is medium-bodied with supple tannins, plenty of black fruit laced with tar and black pepper. This is a superb Right Bank with class and pedigree. Tasted blind at Farr Vintners 10-year On Bordeaux horizontal."

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2020 1 09 /03 /mars /2020 15:47

Merci pour toutes ces notes de dégustation parues ces derniers temps concernant les vins  de Bordeaux millésime 2017 en bouteille, et bien entendu, plus particulièrement pour celles concernant mes vins :

 

Château Valandraud 2017  Saint Emilion 1er Grand Cru Classé :

Vinous Antonio Galloni : 98/100

Jeb Dunnuck : 97/100

Wine Spectator : 96/100

James Suckling : 96/100

Wine Enthusiast : 96/100

Vinous Neal Martin : 93+/100

 

Et pour Valandraud blanc 2017 :

Vinous Antonio Galloni : 95/100

Wine Spectator : 94/100

James Suckling : 95/100

Wine Enthusiast : 92/100

 

Partager cet article
Repost0
6 mars 2020 5 06 /03 /mars /2020 16:45
Juste pour le plaisir, voici un récap à date des notes de Valandraud 2010,  depuis celles données en primeur en mars 2011 jusqu’aux plus récentes :
 
Donc, en primeur, ça donnait ça :
Dégustateur
 
 
Wine Spectator
 
James Suckling
 
Wine Advocate NM
 
Wine Advocate  RP
 
Decanter
 
Bettane & Desseauve
 
Jean Marc Quarin
 
R V F
 
Jancis Robinson
Valandraud 2010 En Primeur
 
95-98
 
95-96
 
91-93
 
94-96+
 
18
 
18-19
 
16.75-17
 
17-18
 
17
 
 
Une fois le vin bouteille, on passait à
Dégustateur
 
 
Wine Spectator
 
James Suckling
 
Wine Advocate NM
 
Wine Advocate  RP
 
Wine Advocate LPB
 
Decanter
 
Bettane & Desseauve
 
Jean Marc Quarin
 
R V F
 
Valandraud 2010 En bouteille
 
96
 
95
 
96
 
97+
 
97
 
18
 
18.5
 
16.75
 
18.5
 
Et parmi toutes les notes et tous les commentaires, on pouvait découvrir les plus récents rapports de dégustation des 2010, version 10  ans après:
 
Château Valandraud 2010 parmi « les 20 bouteilles qui définissent un grand vin »  selon Michel Bettane :
« Des vignerons partis de rien il y a vingt-cinq ans et aujourd’hui à la tête d’un empire de 80  hectares de vignes de qualité. Une marque créée en 1991 et propulsée en vingt ans au rang de premier grand cru classé, un cas de figure unique depuis Cheval Blanc ou Montrose au XIX° siècle. Du talent  et du travail, pilotés par un perfectionnisme qui, dès le départ, leur donnait des longueurs d’avance sur les routines de l’aristocratie locale. Une gentillesse hors norme et hors des sentiers ennuyeux du luxe malgré le prix du vin et l’argent gagné, toujours réinvesti dans la vigne et l’outil de travail. Ce 2010, produit à la limite de Castillon sur des terroirs exceptionnels et jamais avant eux mis en valeur, est peut être l’un des dix meilleurs bordeaux du millésime, toutes appellations confondues. Monumentalité de la forme, raffinement de la texture, perfection de l’extraction du tannin, noblesse d’un bois précis et intégré, longueur, classe, avenir. Je serai mort bien avant lui. »
 
Château Valandraud 2010 : 14.5/20 pour Pierre Citerne, RVF :
« Très puissant, peut-être emporté par sa fougue, le vin met aujourd’hui le dégustateur à distance, sans offrir les gages d’une évolution sereine. Pourtant très fournie, la chair manque de moelleux face à la puissance alcoolique, une forme de sècheresse s’impose derrière la trama imposante. Les arômes amplifient ce manque de fraîcheur, la dominante soja/pruneau est tenace. Time will tell »
 
Château Valandraud 2010 : 97/100  pour Lisa Perrotti-Brown, The Wine Advocate :
“Deep garnet colored, the 2010 Valandraud comes bounding out of the glass with exuberant blueberry compote, Black Forest cake and plum preserves notions, plus hints of underbrush, camphor and licorice. Full-bodied, rich and seductive, it has a gorgeous velvety texture and great freshness supporting the decadent fruit through the long, energetic finish.”
Partager cet article
Repost0
14 octobre 2019 1 14 /10 /octobre /2019 15:55

Millésime 2019  en chai !

Les dernières parcelles ont été vendangées aujourd'hui, juste à temps avant les orages

Merci à toutes celles et ceux qui ont contribué à cette vendange 2019

 

Partager cet article
Repost0